Bocuse d'Or

Bocuse d'Or : les femmes ont enfin leur place dans le jury

Pour la première fois de son histoire, le jury du Bocuse d'Or sera composé à parité hommes-femmes.

C'est le plus prestigieux concours de cuisine de la planète (au niveau français, le concours du Meilleur ouvrier de France reste néanmoins le plus coté de la profession).

Imaginé par Paul Bocuse, il se déroule depuis 1987 tous les deux ans à Lyon.

Vingt-quatre cuisiniers, sélectionnés parmi les meilleurs de leur pays, puis retenus à l'échelle continentale, s'affrontent toutes les années impaires entre Rhône et Saône.

Pour les départager : un jury composé des plus illustres cuisiniers de la planète.

Sauf que depuis les origines, il n'y a eu que des hommes, persistance douteuse du milieu de la gastronomie.

Cette année, les choses évoluent. Du moins pour le Bocuse d'or France qui se tiendra les 21 et 22 septembre prochains à la Maison de la Mutualité, à Paris 5.

Parmi les dix jurés, cinq cuisinières et autant de marmitons : Stéphanie Le Quellec (gagnante Top Chef, chef La Scène), Amandine Chaignot (jurée MasterChef), Adeline Grattard (Yam'Tcha), Flora Mikula (Auberge Flora) et la lyonnaise Sonia Ezgulian (Les sardines filantes).

Côté hommes, Christian Têtedoie, Guillaume Gomez (le chef de l'Elysée), Gilles Poyac (chef des cuisines du Sénat), Jean-Luc d'Anjou (directeur technique de l'Ecole du foie gras Rougié) et Bernard Leprince (chef des chefs de la Brasserie des Frères Blanc).

A voir maintenant si la grande finale lyonnaise du Bocuse d'Or (janvier 2017) verra-t-elle son jury international panaché...

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut