A table avec Muchacho Libre

Il est tout et rien de ça à la fois. Muchacho Libre est d'abord croqueur de cinéma. Son émission Chroniques de la Blackroom, diffusée le premier semestre de l'année 2008 sur lyoncapitale.fr, avait fait un carton à l'époque. Après un an et demi d'absence en hypertexte, le revoilà gonflé à bloc.

A défaut d'avoir pu trouver quelqu'un de plus notable, nous avons eu le privilège de le rencontrer une bonne paire d'heures, chez lui (nous tairons l'adresse pour des raisons de tranquillité et de sécurité publiques), dans un très seyant peignoir de bain brun, qui n'est pas sans nous rappeler la célèbre publicité pour les jerseys Paul Fourticq : "une femme, une pipe, un pull".
"Assieds-toi, je m'occupe de tout"
C'est d'ailleurs la bouffarde à la bouche que Muchacho Libre nous ouvre la porte de son cabinet douillet, au quatrième étage sans ascenseur ("pour ma condition physique" ) d'un immeuble qui sent bon la javel de nos grands-mères. "Assieds-toi, je m'occupe de tout" me sourit-il, bien qu'avec son masque ce ne soit pas très manifeste, en me collant dans son canapé cuir noir neuf. Je lui donne les 50 euros de A table avec, la porte claque. Je reste seul. Le temps de visionner Super Nacho, avec Jack Black en guest-star dans le rôle d'un lutteur masqué des plus rafraîchissants. 3/4 d'heure plus tard, tout le monde est de retour, un panier garni pour cuisiner un chili con carne, recette que notre homme tient de plusieurs générations d'amateurs de piments. A propos de piments justement, le respectable chroniqueur cinéma tient à préciser que "la Blackroom n'est pas qu'une vaste farce, une suite de plaisanteries potaches sans envergure" et qu' "il faut respecter les auteurs qui se cassent le cul pour parler de cinéma. Quitte à se taper des films merdiques à 9h du matin...".

La bonne gastro de Muchacho
Impossible de mettre un nez dans sa tambouille, Muchacho Libre n'acceptant que photos et caméras en cuisine. Je suis contraint de terminer Super Nacho en catimini, puis poursuivre par la lecture anglaise pas-sio-nnante d'un essai sur l'histoire du catch mexicain, tout en trempant mes chips de maïs dans un guacamole des plus hasardeux. Après de longues heures, le chili con carne est enfin prêt. Fumant, compact à souhait. Une coupe de vin pour faire passer le ragoût. De quoi choper une bonne gastro.
> Pour les amateurs, tournée des DX Invasion Tour 2009 des catcheurs de la WWF, les 13 & 14 novembre prochain, à la Halle Tony Garnier.
LE MENU DE MUCHACHO
Chips de maïs et guacamole servis dans leur sachet d'origine

Chili con carne à la façon de mes aïeuls de là-bas

Plateau de yaourts aux fruits frais
Pour une bonne digestion : Faugères 2006, Médaille d'argent à Paris
LA RECETTE
Rincez une première fois votre riz thaï avant de l'insérer dans votre rice cooker. Ajoutez une quantité équivalente d'eau pour une cuisson craquante, couvrez le tout et lancez l'engin pour que la magie opère. Ça sonne quand c'est prêt. Pour le chili, coupez trois tomates en petits dés, lire attentivement la notice sur la boîte de conserve. Ouvrir celle-ci à l'aide d'un couteau. Si le contenu n'est pas micro-ondable, laissez revenir dans une casserole. Ajoutez les épices prévues à cet effet souvent accolées sur le dessus de la conserve. Laissez mijoter 10 minutes et versez les dés de tomates. Déposez le riz dans le fond d'un saladier et versez le chili sur ce blanc immaculé. Prévoir quelques Smecta pour les estomacs délicats.
LE MARCHE
1 paquet de nachips : 2,45 euros
1 coupelle de guacamole : 1,50 euros
1 boîte de chili con carne : 1,95 euros
5 tomates : 0,72 euro
1 paquet de riz thaï : 1,79 euros
4 yaourts à la fraise : 1,99 euros
6 flûtes à champagne : 1,65 euros
50 assiettes en plastique : 2,30 euros
1 bouteille de vin : 6,99 euros
Total : 21,31 euros
Rendu : Muchacho Libre a souhaité garder la monnaie

Par Guillaume Lamy et Thomas Coudert

A voir aussi en vidéo : A table avec Philippe Moncorge / A Table avec Patrice Papelard / + de A Table avec lien

LES CHRONIQUES DE LA BLACK ROOM :

> Les femmes de l'ombre

> Tu peux garder un secret

> REC

> Funny Games US

> Passe-Passe

> The Eye

> Disco

> J'ai toujours rêvé d'être un gangster

> Black Sheep

> Soyez sympas, rembobinez

> Les Femmes de l'Ombre

> The Mist

> Paris

> Benjamin Gates et le livre des secrets

> Cloverfield

> Sweeny Todd

> No Country for Old Men

> Chambre 1408 - 30 Jours de nuit

> Alien VS Predator - Requiem

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut