Le bar à chats de Lyon Croix-Rousse est déjà un succès


Par Florent Deligia
Publié le 18/10/2014  à 17:56
1 réaction

Ouvert il y a maintenant un mois, le Chamourai, premier café à chats de Lyon, est déjà un succès. Retour sur cette réussite qui commence à faire parler d'elle.

chamourai ()

Tous les jours une file d'attente se forme devant le 8 rue Pailleron dans le quatrième arrondissement de Lyon. Point de Burger King ouvert en douce ou autres franchises commerciales sans âme, le lieu accueille le premier bar à chats de la ville. Le concept venu tout droit du Japon est apparu à Paris l'année dernière.

Deux jeunes lyonnais, Guillaume et Lydie ont décidé d'importer cette idée dans le quartier de la Croix-Rousse, après l'avoir découverte au pays du soleil levant. Là-bas, elle porte le nom de "Neko café", café à chat. Cependant, le couple se démarque de l'exemple japonais en souhaitant faire un salon de thé où les chats puissent évoluer librement et non un lieu où les félins sont mis à disposition des clients. Le bien-être et l'indépendance des animaux étaient la priorité du projet. Avec cette philosophie en tête, Guillaume et Lydie mettent leurs économies en commun et lancent une campagne de financement participatif durant l'été 2014 sur la plateforme kisskissbankbank.com. Ils parviennent à récolter 10 177 euros. Le projet prend vie.

Un succès lyonnais

Le Chamourai a ouvert ses portes le 13 septembre. Depuis un mois, ce salon de thé disposant de 32 places assises ne désemplit pas, surtout en fin de journée. Contacté par Lyon Capitale, Guillaume Biniek confirme le succès du premier bar à chats lyonnais : "Nous réalisons actuellement trois fois ce qui était prévu dans notre rapport prévisionnel. Les matins sont plutôt zens avec une ambiance qui correspond bien au lieu. .L'après-midi, vers 14 / 15 heures, c'est le coup de speed". Forcémement, avec un tel succès, certains sont déçus de devoir faire la queue ou de ne pas pouvoir rentrer dans le salon de thé : "Nous refusons du monde tous les jours, mais ça ne serait pas gérable avec plus de personnes. Nous pensons au bien-être des chats et nous avons une petite surface".

"Ce ne sont pas les chats du bar"

Ici ce n'est pas le client qui fait sa loi, mais bien les six chats du Chamourai. Ces derniers peuvent quitter la pièce principale selon leur bon vouloir et disposent d'un espace avec litières et cachettes pour s'isoler. Guillaume tient à préciser la philosophie du salon de thé : "Ce ne sont pas les chats du café, mais bien les nôtres. On a construit le Chamourai pour les chats et non l'inverse. Ça se passe bien avec les enfants, même si parfois, il faut un peu hausser la voix. On pourrait penser que les chats sont fatigués en fin de journée, pas du tout. Jusqu'à 22 heures, quand on range, ils courent de partout". Parallèlement, pour des raisons d'hygiène, les félins ne sont pas en contact avec la nourriture. Les pâtisseries viennent de chez Rolancy, les biscuits du Moulin de Lea.

Des nouveaux projets pour 2015

Guillaume Biniek assure que les relations sont bonnes avec les associations de protection des animaux : "Nous avons pris nos deux derniers chats dans une association. Ils sont venus visiter le Chamourai. Nous avons même un de ses membres qui revient comme client". Forts d'un succès qui ne fait que commencer, Guillaume et Lydie pensent déjà à la suite : "Nous avons de nouveaux projets pour l'année prochaine. L'esprit zen sera toujours au rendez-vous comme le bien-être des chats". N'en déplaise à ceux qui pestent de ne pas pouvoir rentrer dans le Chamourai quand les lieux est déjà rempli, il en va de la tranquillité de ses habitants à quatre pattes. Ils sont chez eux.

Le Chamourai, 8 rue Pailleron dans le quatrième arrondissement de Lyon, ouvert le mardi, jeudi, vendredi et samedi de 10 heures à 19 heures.

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.1/5 (19 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
bar à chatséconomielyon

Vos réactions
1 commentaire

Donc Albert par exemple c'est un resto à chien ?

...

Signaler un abus | le 19/10/2014  à 09:58 | Posté par  jojolemérou  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.