Sébastien Daucé chef Correspondances
© Molina Visuals

Baroque : Trois portraits de femmes à la Trinité

L’ensemble Correspondances, son chef Sébastien Daucé et son compositeur fétiche, Charpentier. Dans un programme de musique vocale sacrée empreint d’élégance, de douceur et de dévotion.

Sébastien Daucé nous a concocté pour cette fin d’année un programme original, inspiré de la Bible et de l’histoire des saints, mettant en scène trois femmes aux destins singuliers : Judith la veuve héroïque, Madeleine la pénitente et Cécile la convertie.

Portraits de ces trois saintes, ces “Histoires sacrées” mises en musique par le compositeur fétiche des Correspondances, Marc-Antoine Charpentier, sont autant de petits opéras qui tentent d’entrer dans l’intimité de leur protagoniste.

Dans cette optique, Sébastien Daucé s’adjoint pour l’occasion les services de Vincent Huguet pour la mise en espace, ainsi que de la scénographe Aurélie Maestre et de la costumière Clémence Pernoud. La mise en lumière est quant à elle assurée par Bertrand Couderc. On met donc ici les petits plats dans les grands pour que la fête soit totale, ce à quoi l’on peut s’attendre tant les Correspondances nous ont jusque-là habitués au meilleur…

Correspondances / Histoires sacrées – Mercredi 7 décembre à 20h, à la chapelle de la Trinité.
Rens. billetterie : 04 78 38 09 09.
à lire également
ONL orchestre orgue
 C’est l’ouverture de saison à l’Auditorium et l’occasion pour le public lyonnais de découvrir à l’œuvre le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon (ONL).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut