Match Algérie - Russie : "25 véhicules brûlés à Lyon"

Selon la police, 25 voitures ont brulé la nuit dernière dans l'agglomération lyonnaises. Des incidents qui ont suivi la qualification de l'Algérie pour les 8e de finales du Mondial de football. Sept personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Près de 25 voitures ont brulé au cours de la nuit dernière dans l'agglomération lyonnaise, dont certaines par propagation. Ces sinistres ont fait suite à la qualification de l'Algérie en 8e de finale du Mondial de football. Ces feux sont intervenus à Vaulx-en-Velin, à Bron, et dans les 6e, 8e et 9e arrondissements lyonnais. A Saint-Priest, le commissariat de police a été encerclé par une vingtaine d'individus - le syndicat Alliance avance le chiffre de 150 personnes.

"C'est parti dans tous les sens. Par rapport à dimanche, les événements ont été moins violents, mais ont duré plus longtemps", nous indique un responsable de la Sûreté départementale. Il souligne la difficulté d'intervenir et d'arrêter des casseurs parmi des familles et des supporters paisibles venus fêter la victoire de l'équipe algérienne. Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Parmi elles, deux commerçants vaudais qui auraient vendu du matériel pyrotechnique, pourtant interdit.

A Grenoble, un magasin pillé

Pascal Barthélémy, responsable Rhône-Alpes du syndicat majoritaire de policiers Alliance police nationale, dresse un bilan plus dur, des chiffres obtenus auprès de ses adhérents présents dans les commissariats. "A Lyon, 25 véhicules ont brûlé, plusieurs tentatives de saccages de commerces ont été commises, le commissariat de Saint-Priest a été encerclé par 150 personnes et un véhicule de police a été cassé. Deux policiers ont été blessés à Lyon par des jets de pierre", explique-t-il. "A Grenoble, un magasin a été incendié et le magasin Diesel a été pillé. Deux policiers ont été blessés par des jets de pierre. A Clermont-Ferrand, en région Auvergne, un policier a été renversé par une voiture".

"Qui va les arrêter ?"

A Lyon, le dispositif renforcé mis en place hier soir par la préfecture a permis qu'il n'y ait "pas de commerces pillés" selon le responsable syndical, " comme à Vaulx-en-Velin la dernière fois, où le Casino avait fait l'objet de vols". "Nous sommes très inquiets pour le prochain match" conclut Pascal Barthélémy. L'Algérie rencontrera l'Allemagne lundi soir à 22h, en huitième de finale de la coupe du monde.

"Qui va les arrêter ? interroge le responsable syndical qui se pose la question de régler le problème des violences en marge des matchs de football. "D'autres équipes ont gagné, ils n'ont pas tout cassé. Il faut regarder le problème en face en France et se poser la question de savoir pourquoi ces gens-là cassent".

Article mis à jour à 12h15

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut