Nuit des chercheurs
©Tim Douet

Lyon : revivre la Nuit Européenne des Chercheurs en image

Pour la 11 ème édition de la Nuit Européenne des chercheurs, le vendredi 30 septembre au soir, le public était convié au studio installé par Lyon Capitale pour poser toutes sortes de questions et interroger les chercheurs à propos de leur travail. Voici leurs réponses.

Matthieu Quignard est chercheur en science du langage et la découverte d'un recueil de lettre de son arrière grand-père va devenir l'objet de son étude. Ces passages de journal intime ou ces lettres à la famille et à un ami témoignent de la Première Guerre Mondiale. Matthieu Guignard va alors décrypter les mots utilisés par son arrière-grand père, en fonction des interlocuteurs et des différentes période de la guerre. Il explique l'autocensure utilisée pour épargner les membres de sa famille à Cyril, qui souhaite en savoir plus sur ces recherches qui mêlent à la fois le langage et l'Histoire.

 

Dans le coeur de la voie lactée : une odeur de framboise et de rhum ?

Une équipe de nez travaille à la NASA pour sentir absolument tout ce qui va partir dans la station spatiale internationale."La moindre odeur insupportable peut fait capoter une mission à plusieurs millions de dollars, puisqu'il est impossible d'ouvrir une fenêtre pour aérer" explique Florence Porcel, vulgarisatrice. La découverte de formiate d'éthyle dans la voie lactée laisse en tout cas penser qu'une odeur de framboise et de rhum est possible de l'espace. Sait-on alors quelles odeurs l'humain peut-il trouver sur Mars ? Damien Loizeau, spécialiste de cette planète et chercheur à l'Observatoire de Lyon, s'interroge également.

"On découvre de plus en plus de planètes"

"Ce qui peut paraître de la magie aujourd'hui sera peut-être la réalité dans quelques dizaines d'années" affirme Damien Loizeau, chercheur à l'Observatoire de Lyon. Avec Florence Porcel, vulgarisatrice, ils répondent à toutes les interrogations du public à propos de l'espace : pourquoi le soleil est-il chaud ? La téléportation est-elle possible ? À quelle échéance l'Homme peut-il habiter sur Mars ? Selon la NASA, des humains pourraient vivre sur Mars d'ici à la fin des années 2030, un véritable rêve pour les deux chercheurs lyonnais.

 

Peut-on recycler la laine ?

Comment fabrique-t-on le tissu ? Comment le rendre imperméable ou imprimer des motifs ? Mais surtout, comment devenir "chercheuse en tissu" ? Constance, docteur en textile, a inventé des textiles qui changent de couleurs. Elle a répondu avec brio à toutes les questions que les enfants se posaient lors de la Nuit Européenne des chercheurs à Lyon.

 

"La peau, c'est comme un millefeuille"

Comment est faite la peau et pourquoi peut-elle s'irriter ? Coralie Thieulin, bio-physicienne et doctorante au laboratoire de tribologie à l'Ecole centrale de Lyon, est spécialiste de ces questions. Elle a répondu ce vendredi soir à la question de Joseph, 6 ans, qui se demande de quoi la peau est composée.

"Les bactéries devraient avoir le droit d'utiliser du dentifrice"

Impossible de ne pas remarquer la présence de bien curieux avocats : tout au long de la soirée, les comédiens de la Ligue d'Improvisation ont joué aux apprentis chercheurs. Ils répondent à la question : peut-on utiliser des bactéries pour soigner les animaux ? La réponse n'est évidemment pas à prendre à la lettre.

 

à lire également
Dessin © Isacile
Nombreux sont les élèves à considérer les maths comme leur bête noire. Ce phénomène apparaît généralement au collège, avec les débuts de l’abstraction. Pensant être nuls, ils se braquent. Les devoirs sont bâclés ou faits dans la douleur, les évaluations se transforment en cauchemar et les cours en corvée. Pourquoi les maths cristallisent-elles autant de sentiments négatifs ? Comment réconcilier son ado avec les maths ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut