Une rentrée bruyante pour Bruno Gollnish

Un rassemblement a été organisé, mercredi après-midi, pour protester contre le retour à l'université Lyon 3 de Bruno Gollnish numéro 2 du Front national. Plus de 200 personnes avaient répondu à l'appel de la fédération du Rhône du Parti communiste, au moment où le responsable du Front national faisait sa rentrée en tant que professeur de civilisation japonaise. Exclu de ses activités d'enseignant en 2005 pour des propos négationnistes, concernant la shoah Bruno Gollnish donnait son premier cours à 17h00.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut