Trail : la MaXi-Race d'Annecy s'internationalise

Après Annecy, qui se déroule le week-end du 27 & 28 mai, la MaXi-Race se déploie en Chine - "certainement le plus gros marché du trail-running à venir" -, en Afrique du Sud, à Madère et en Equateur. Explications de Cyril Cointre, organisateur de la MaXi-Race d'Annecy et chargé du développement et de la coordination de la MaXi-Race World.

Lyon Capitale : Comment s'est construit le développement de la MaXi-Race à l'international ?

Cyril Cointre : Il a été entamé à l'issue des Championnats du monde 2015 qui se sont déroulés à Annecy, lors de la Maxi-Race. On a eu une première expérience avec des coureurs étrangers. Pas moins de 400 élites sont venues de l'étranger. Il a fallu les gérer depuis l'aéroport de Genève jusqu'au lieu de la course, avec les questions d'hébergement, de navettes, de protocole, etc. Vu que ça s'est extrêmement bien passé, on s’est dit qu'on pourrait aller plus loin pour partager notre savoir-faire. On s'est alors mis à la recherche de pays. La ville de Yangshuo, en Chine, est jumelée avec Annecy-le-Vieux. La MaXi-Race a été le support du jumelage. C'était un one-shot, on n'avait pas prévu de pérenniser la course.

Quel était votre objectif ?

Faire découvrir le trail aux populations locales - en Chine, on a choisi des endroits très peu touristiques sans aucun infrastructure outdoor – et aux Français et internationaux qu'on arrive à faire venir. Mais le but premier est purement local : faire décoller le trail-running dans ces pays. Et la Chine est certainement le plus gros marché du trail-running à venir.

Comment organisez-vous ces trails internationaux ?

On s'appuie sur des partenaires locaux. L'organisateur local est le partenaire local. En Équateur, on le connaît très bien, puisqu'il organisait déjà des championnats du monde de raids multisports. On l'a simplement aiguillé sur les standards européens. C'est plus un partenariat de promotion et de visibilité. En Chine, par contre, on a vraiment aidé le partenaire. On était une dizaine de baliseurs pour les aider à trouver le parcours. C’est un niveau plus élevé du point de vue économique et en investissement humain. On peut clairement parler de co-organisation. Ce sont de gros budgets qui peuvent monter à 300 ou 400 000 euros. Tout dépend aussi de ce que peuvent donner les collectivités locales. En Chine, il y a un vrai retour financier, entre 5 et 10 % de la somme globale.

Et pour la Maxi-Race française, quel est le budget ?

La MaXi-Race originelle d'Annecy est rentable, bien qu'on ait quasiment aucune subvention publique – quelques milliers d'euros pour un budget d'environ 700 000 euros. C'est aussi lourd financièrement car on bétonne sur la sécurité. En fait, à Annecy, ils n'ont pas besoin de nous car l'endroit est déjà très touristique. N'empêche, c’est un peu moins de 4 millions d'euros de retombées économiques pour Annecy.

Quel cahier des charges avez-vous mis en place à l'international ?

On recherche un lieu qui fait rêver et la sécurité des coureurs : hors question que les coureurs se perdent. Après, ce sont des échanges culturels. On a un standard en terme de professionnalisme et de qualité des événements : il faut des sentier en Chine ou en Équateur et pas dans un Club Med ! On essaie aussi de faire passer les valeurs du sport (respect de l'environnement, fair-play...), qui ne sont pas forcément dans les mœurs.

Donc, c'est quoi précisément le concept de la Maxi-Race World ?

On est un trail, on n'a pas inventé la poudre. Mais on aime aller en montagne, se retrouver immerger en nature, en semi-autonomie. On ne souhaite pas mettre trop de ravitos, on ne va pas non plus au sommet avec des hélicos et des 4x4.

Que vous a apporté votre partenariat avec Salomon ?

Ça a clairement fait décoller la marque MaXi-Race. Ça légitime le cap passé depuis deux trois ans sur la MaXi-Race. Ça nous a permis de faire venir des élites de marque, donc des journalistes, donc des retombées médiatiques. Un cercle vertueux. Un bel effet boule de neige. Suunto et Gore-Tex ont débarqué dans la foulée grâce à Salomon. Mais le vrai déclencheur ont été sans conteste les championnats du monde qui ont eu lieu sur la MaXi-Race en 2015.

MaXi-Race France

Au cœur des Alpes du Nord dans un environnement exceptionnel autour du lac d'Annecy, elle est celle par qui tout a commencé.

Au cœur des Alpes du Nord dans un environnement exceptionnel autour du lac d'Annecy, elle est celle par qui tout a commencé.
Du 25 au 27 mai 2018 à Annecy Le Vieux
Distances & dénivelés

Ultra-Race - 116 km et 7 360 m D+ en solo
• MaXi-Race - 85 km et 5 140 m D+ en solo
• XL-Race - 85 km et 5 150 m D+ (jour 1 : 42,6 km et jour 2 : 42,1 km)
• XXL-Race - 116 km et 7 140 m D+ (jour 1 : 73,7 km et jour 2 : 42,1 km)
• R-Race - 85 km et 5 200 m D
• Marathon-Race - 42 km et 2 650 m D+
• Short-Race - 15 km et 910 m D+
• Femina Race - 17 km et 1 090 m D+
• Vertical Race - 4 km et 850 m D+
• Mini-Race - La MaXi des enfants

MaXi-Race Afrique du Sud

Une aventure inoubliable entre lacs et océans à proximité de Cape Town et du fameux Cap de Bonne Espérance où se rejoignent océans Atlantique et Indien.
Du 4 au 6 mai 2018 à Stellenbosh
Distances & dénivelés

MaXi-Race - 100km et 6 000m D+ - Discover the Mountain
• Ultra-Race - 60km et 3 600m D+ - Journey through Heaven
• Marathon-Race - 38km et 2 200m D+ - Explore the Winelands
• R-Race - 65km et 3 600m D+ - Share the Challenge by team
• Short-Race & Women Race 18km et 900 m D+ - Gateway to Trail
• Mini-Race - de 500m à 1 500 m - Kiddies MaXi

MaXi-Race Équateur

Sur les sentiers du centre de la terre.
20 octobre 2018 à Otavallo
Distances & dénivelés

48km et 2 900m D+
25km et 1 800m D+
11km et 480m D+
2km pour les enfants

MaXi-Race Chine

L’empire du milieu et ses sentiers millénaires.
Plusieurs évènements sont d’ores et déjà annoncés pour 2018 avec en guise de bouquet final la 3ème édition de la MaXi-Race de Yangshuo.
25 Novembre 2018 à Yangshuo

Distances & dénivelés
115km et 5 800m D+
50km et 2 600m D+
25km et 1 400m D+
10km et 300m D+

MaXi-Race Madère

Un paradis de montagnes luxuriantes et de sentiers entre ciel et mer pour la “Perle de l’Atlantique”.
Les 8 et 9 décembre 2018 à Sao Vincente

Distances & dénivelés
105km et 6 000m D+
60km et 3 500m D+
25km et 1 500m D+

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut