Scuffgate pour l'iPhone 5 : un dos et un cadre sensibles aux rayures (MàJ)

Après les ratés de l'application Plans voici l'affaire du scuffgate : le dos et le cadre de l'iPhone 5 se rayeraient trop facilement. Pire certains utilisateurs ont remarqué que leur précieux était déjà abimé alors qu'il venait juste de sortir de sa boîte.

On connaissait l'antennagate et les problèmes de réception de l'iPhone 4, voici l'affaire du scuffgate, scuff signifiant rayure en anglais. En effet, depuis hier, l'iPhone 5 est enfin arrivé. Malheureusement pour certains, le déballage ne fut pas enthousiasmant : le cadre en aluminium du smartphone présentait déjà des rayures alors qu'il était neuf. Selon nos propres constatations, des petites rayures étaient effectivement visibles sur des modèles neufs de couleur noir. Les smartphones blancs ne seraient pas pour autant épargnés, mais la sous-couche étant de couleur claire, les rayures se distinguent moins.

Une anodisation trop fine ?

Le problème est loin d'être isolé : un sondage en cours sur le forum américain macrumors montre que 330 utilisateurs, ont remarqué des rayures une fois le mobile sorti de sa boite (sur 866 votants, le 22/09/12 à 20h08). Par ailleurs, 72 affirment que certaines sont apparues peu de temps après. De plus, selon plusieurs témoignages, dans le cadre d'une utilisation normale, une simple alliance pourrait abimer le bord du mobile. Un constat partagé par le iFixit. Lors d'un test de solidité, le site a conclu que les bords du téléphones avaient tendance à se rayer, conseillant aux utilisateurs de le protéger avec une coque. Au delà de l'apparition de rayures, ce qui malheureusement arrive souvent même lorsque l'on est soigneux avec n'importe quel smartphone, les propriétaires d'iPhone 5 sont surtout furieux de recevoir un produit déjà abimé, alors qu'il est censé être comme neuf. Difficile de savoir d'où vient le problème. S'agit-il de rayures faites lors de la fabrication, ou bien d'une anodisation trop fine ?

Le dos n'est pas épargné

Histoire de rajouter de l'eau au moulin, d'autres utilisateurs ont remarqué que l'arrière lui aussi en aluminium anodisé se rayait très facilement. Dans un sac ou dans une poche, des pièces de monnaie ou des clés ne laisseraient aucune chance au nouveau smartphone d'Apple. Pire, un bout de plastique solide laisserait des marques. Ainsi, selon nos constatations et plusieurs témoignages recueillis, le dos des modèles noirs a effectivement tendance à se rayer très rapidement s'il n'est pas protégé. Dans ce contexte, certains ont choisi de renvoyer leur mobile ou de le remplacer par une version blanche. Paradoxalement, ce même dos en aluminium est bien plus solide que celui en verre qui équipait les iPhone 4 et 4S.

Apple n'a pour sa part pas réagi à cette affaire. Espérons simplement que comme lors de l'affaire de l'antennagate, la firme à la pomme n'accuse pas ses clients de "mal tenir leur téléphone".

MàJ du 24/09/12 à 9h : selon nos informations, Apple remplacerait les mobiles touchés, au cas par cas. Bien que la marque à la pomme n'ait pas encore réagi officiellement, plusieurs utilisateurs touchés sont parvenus à obtenir un nouveau mobile.

Cependant, le changement de couleur est plus compliqué puisqu'il s'agit de deux références différentes. Dans ce cas là, il est nécessaire de faire jouer son droit de rétractation, lorsque cela est possible, puis d'obtenir un remboursement pour acheter un iPhone 5 blanc.

Photos d'illustration : pocket-lint.com et macrumors.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut