Osamu Tezuka - Ikki Mandara

Osamu Tezuka - Ikki Mandara
Sensei/Kana
Osamu Tezuka est sans doute au manga japonais ce que Hergé est à la bande-dessinée belge, clichés raciaux compris… Le papa d’Astro le petit robot et du manga moderne, décédé en 1989, reste une référence dans le milieu et chacune de ses œuvres enfin traduites en français est un petit événement. Réservé à un public plutôt adulte et jamais dénué d’humour, Ikki Mandara, nous conte les péripéties d’une jeune paysanne dans une Chine déchirée entre des ambitions étrangères dévorantes et la révolte des Boxers en l’an de grâce 1900. Juste incontournable pour les puristes.

à lire également
L’épidémie de Covid-19 met à mal les systèmes de santé de nombreux pays à travers le monde. Avec des réactions différentes pour tenter d’endiguer la pandémie. Traçage en Chine, confinement en Europe, dépistage systématique en Corée et en Allemagne... Tour d’horizon des politiques sanitaires menées par les gouvernements confrontés à la crise. En quête de la solution miracle ?
Faire défiler vers le haut