Lyon, ville noire ?

Sa topographie, son histoire, son bon coup de fourchette, son pseudo-goût pour le secret et l'ésotérisme, ses banlieues dites explosives, la renommée de sa médecine, la médiatisation de son appareil policier et judiciaire... sont autant d'accroches faciles dans l'univers du polar. L'Ecole nationale supérieure de police (à Ecully) et la présence d'Interpol (à la Cité internationale) font même de Lyon un lieu clé de la géographie internationale du polar et, par exemple, un petit passage obligé pour les romans de Mary Higgins Clark... Quelques noms achèvent de consacrer la ville en temple de la culture polar : c'est à Lyon que Lacassagne a fondé l'anthropologie criminelle, Edmond Locard créé le premier laboratoire de police scientifique ou encore Frédéric Dard écrit son premier San Antonio.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut