Apple

Les 10 raisons pour lesquelles Apple refuse une application

Sur son site dédié aux développeurs, Apple dévoile les 10 principales raisons pour lesquelles une application est refusée.

Ces informations précieuses permettront aux développeurs d'éviter certaines erreurs. On apprend ainsi que la première raison reste un manque d'informations transmises lors de la demande de validation (14 %).

Les dix principales raisons sont (58 % des raisons) :

14 % : plus d'informations sont nécessaires

8 % : les applications qui présentent des bugs sont rejetées

6 % : ne respecte pas le contrat des développeurs

6 % : l'interface de l'application est trop complexe ou insuffisante

5 % : le nom de l'application, sa description ou ses captures d'écran, ne correspondent pas au produit final

5 % : l'application contient des éléments, un nom ou des icônes ressemblant à une autre application

4 % : le nom de l'application dans iTunes Connect doit être le même quand il s'affiche sur un autre appareil

4 % : les applications avec du texte non identifié seront rejetées

3 % : les développeurs doivent stipuler la tranche d'âge à laquelle est destinée leur application. En cas d'erreur, Apple peut changer l'information ou effacer l'application

2 % : les applications en version, bêta, démo, trial ou test seront rejetés

42 % : autres raisons

Top 10 des raisons durant les sept derniers jours avant le 28 août.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut