Droit à l'oubli, un site avec les liens supprimés par Google

Le développeur américain Afaq Tariq a lancé un site compilant tous les liens censurés par Google dans le cadre de la décision de la Cour de justice de l'Union européenne sur le droit à l'oubli.

Depuis fin mai, tout résidant de l'Union européenne peut demander à Google de "supprimer les résultats de recherche qui incluent leur nom, pour autant que les dits résultats soient inadéquats, pas ou plus pertinents ou excessifs au regard des finalités du traitement". Un acte vu comme une censure par certains, à l'image du développeur Afaq Tariq qui vient de mettre en place le site communautaire http://hiddenfromgoogle.com.

Les internautes peuvent soumettre les liens qui ont été retirés ainsi que les termes ou noms qui ont entraîné la suppression du contenu dans les résultats du moteur de recherche. Bilan, les individus qui voulaient se faire oublier se retrouvent, malgré-eux, sur le devant de la scène. Pour la discrétion, il faudra donc repasser. Seuls les liens menant vers des articles de presse sont pour le moment répertoriés.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut