Dans une école de Ryongchon, au nord-ouest de la Corée © Triangle Génération Humanitaire
Entretien – Le régime dictatorial des Kim gouverne la Corée du Nord depuis trois générations. Après des essais nucléaires et des tirs de missiles balistiques intercontinentaux en 2017, le conseil de sécurité des Nations unies a adopté des sanctions économiques drastiques à l’encontre du pays. L’organisation non gouvernementale Triangle Génération Humanitaire, basée à Lyon, est l’un des cinq organismes résidents en Corée du Nord. Durant presque deux ans, de février 2017 à novembre dernier, Coralie Bouloiseau y a travaillé. De retour de mission, elle déplore les freins à l’aide humanitaire provoqués par ces sanctions internationales et rapporte les conditions de vie d’une population en grande difficulté.
Mathias Destal, Jean-Pierre Canet, Frédéric Champly et Daphné Gastaldi lors de la présentation de Disclose à Sciences Po Lyon, le 20 novembre 2018 © M. Régis
Entre l'ONG et le média, Disclose veut implanter en France le journalisme d'investigation à but non lucratif afin de “rendre l'information gratuite et sans enjeux financiers”. Ce mardi soir à Sciences Po Lyon, un débat autour des lanceurs d'alerte était organisé pour présenter le projet.
Pas d'image
Laurent Wauquiez et Philippe Meunier ont annoncé dans un communiqué qu’ils allaient débloquer 50 000 euros du Fonds régional d’urgence en faveur de l’aide humanitaire en Haïti.
Pas d'image
Le conseil d’administration de l’institut Bioforce vient de nommer Bernard Sinou et Gilles Collard respectivement président et directeur général de l’école de l’humanitaire lyonnaise.
Pas d'image
Mardi 16 juin, avait lieu l’assemblée générale de l’institut Bioforce. Le bureau a joué l’apaisement dans les troubles que traverse l’école au niveau de sa gouvernance. À l’issue du vote renouvelant un tiers du conseil d’administration, l'institut Mérieux, dont le fondateur n'est autre que celui de Bioforce, a intégré le CA et compte bien y peser.
Capture d’écran 2012-04-17 à 17.46.08
Brahïm, un Lyonnais de 17 ans, parti à Tel Aviv dimanche dernier 15 avril, dans le cadre de la mission "Bienvenue en Palestine", raconte son périple de deux jours dans la prison de Givon en Israël. La plupart de ses amis, militants pro-palestiniens, sont encore détenus là-bas. Certains rentreront ce mercredi.
Capture d’écran 2011-11-14 à 14.51.05
Co-directeur de l'ONG Triangle, Christian Lombart réagit à la nouvelle de la libération des trois salariés qui étaient otages au Yemen depuis le 28 mai dernier. Il raconte ces 5 mois d'attente. Et dévoile les mesures prises actuellement pour limiter les risques d'enlèvement alors que son organisation travaille dans des zones exposées.
Pas d'image
André Barthélémy, président de l'ONG Agir Ensemble pour les Droits de l'Homme, était jugé vendredi après-midi à la Cour d'appel de Paris pour "provocation active à la rebellion" et "entrave volontaire à la circulation d'un aéronef". Ce dernier s'était opposé à l'expulsion de deux congolais en 2008, sur son vol.
L'ONG déploie ses équipes et ses moyens pour venir au secours du pays sinistré. Elle recherche des profils spécifiques tels que des kinésithérapeutes, des ergothérapeutes et des orthopédistes.
Homme de gauche, mécène culturel, argentier de Ségolène Royal, soutien de Vincent Peillon, président des Parrains de SOS Racisme, fondateur de la maison de couture Yves-Saint-Laurent, collectionneur d'art, propriétaire du magazine Têtu… Pierre Bergé est tout cela à la fois. Très au fait de l'actualité, il l'a commentée vertement ce vendredi dans Parlons Net, le club de la presse Internet de France Info, dont Rue89 et LeFigaro.fr sont partenaires. Florilège.

Posts navigation

1 2