Banc de la maison Rolle aux halles de Lyon © Tim Douet
Salage à la main, fumage artisanal, la maison Rolle est une institution lyonnaise. Ou quand le saumon fait de l’ombre au brochet.
Lyon Capitale a rencontré Jérôme Bocuse, héritier de l'empire Bocuse. Le fils du "pape de la gastronomie" décédé le 20 janvier dernier, nous livre ses attentes et ses ambitions pour le groupe qu'il dirige.
La lecture du food service de demain est dictée par les big data et le digital. Les règles du jeu ont changé. Véritable modélisation des signaux faibles, selon  le cabinet de prospective Loeb Innovation, les "émergences" sont devenus les nouvelles tendances et façonnent l'alimentation de demain.
Renée Richard, aux halles de Lyon, en novembre 2018 © Tim Douet
Deuxième reine du saint-marcellin de la dynastie des Richard, Renée est la fille de la “vraie mère” (Renée Ire). Depuis 1965, la famille règne en maître sur le petit fromage de vache à pâte molle et croûte fleurie du Dauphiné. Cette année, pour la première fois, Renée Richard II ouvre une nouvelle boutique, hors de son pré carré historique des halles.
Enquêtes gastronomiques – Impossible de manger tranquille, et surtout... incognito ! Celui qui la revendiquait avant même qu’elle existe au début de ses “enquêtes” (pour ne pas payer l’addition) ne supporte plus la célébrité. Planqué dans les toilettes de Mamasan, il espère trouver une échappatoire.
Champagne, huîtres, morilles et châteauneuf-du-pape pour la présentation média des Halles du Grand Hôtel-Dieu. "Ici, nous allons inventer les halles de demain et en faire la référence dédiée à la gastronomie". Les yeux bleus de Jean-Paul Pignol brillent. Veste de cuisine au col bleu blanc rouge de Meilleur ouvrier de France bien ajustée, le pâtissier (et […]
Enquêtes gastronomiques – Ce mois-ci, Guillaume Long continue d’enquêter dans les arrondissements excentrés de Lyon et s’aperçoit qu’il est connu même “au fin fond du 7e”. Ce qui ne fait pas les affaires de son boss...
La nouvelle scène culinaire lyonnaise est peut-être en passe de devenir un nouveau hotspot européen, voire mondial. Une nouvelle génération de chefs explose les codes et ébouriffe la cuisine made in Lyon.
Nicolas Seibold, le chef de la Mutinerie, et ses asperges snackées au barbecue à la “neige de foie gras” © Tim Douet (montage LC)
Le jeune chef de La Mutinerie (Lyon 6e), Nicolas Seibold, vient d'être distingué par le Gault & Millau. Lyon Capitale en avait fait sa révélation culinaire de l'année il y a quelques mois.
© Tim Douet
Adrien Zedda emballe à sa table végétarienne, hautement épicurienne, de la rue de l’Arbre-Sec (Lyon 1er). Le jeune chef vise une étoile Michelin ? Il a le niveau.

Posts navigation

1 2 3 4 45 46 47