Est-ce que l'épidémie repart de plus belle ? Est-ce que les cas de coronavirus se multiplient à Lyon et dans la région ? Est-ce que les hospitalisations dans les hôpitaux augmentent à Lyon ? Est-ce qu'il faut être encore plus vigilant ? Tout ce qu'il faut savoir ce lundi matin sur l'épidémie de coronavirus à Lyon.
L'épidémie de coronavirus est en net recul dans le département du Rhône et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. D'après le dernier bilan, il n'y a plus que 12 patients en réanimation dans le département des suites du coronavirus, contre 300 au plus fort de la crise.
Pas d'image
La France a annoncé la réouverture progressive de ses frontières extérieures hors union européenne à partir du 1er juillet. Mais il ne sera pas possible d'aller partout le 1er juillet. Loin de là. Les frontières avec les Etats-Unis ou le Brésil, par exemple, vont rester fermées plus longtemps.
Tous les indicateurs sont au vert dans la région. Même si des foyers de contamination sont toujours actifs dans la région, l'épidémie de coronavirus est pour l'instant maîtrisée. Les chiffres sont bons.
D'après un dernier bilan de Santé Publique France, 12 foyers de contamination (ou clusters) ont été identifiés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début du déconfinement, le 11 mai. Dont 4 dans le département du Rhône.
Grand stade Parc OL
De nouvelles annonces sur la poursuite du déconfinement ont été annoncées dans la nuit de vendredi à samedi. Dès le 11 juillet, les stades et les hippodromes peuvent rouvrir en France, avec un nombre maximal de 5000 spectateurs.
Vu de la place Bellecour
Dans la nuit de vendredi à samedi, le gouvernement a fait de nouvelles annonces concernant le déconfinement. Les cinémas rouvrent lundi 22 juin, les sports collectifs sont de nouveau autorisés. Mais les discothèques, elles, devraient rester fermées jusqu'en septembre...
météo ciel nuage soleil pluie
La Banque de France se veut optimiste pour le mois de juin concernant la reprise de l'activité économique dans les secteurs industriels, du service et du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes.
En moins d’une semaine de déconfinement, le trafic du vélo dans la métropole de Lyon avait retrouvé ses niveaux de mai 2019, alors que l’activité économique était loin d’avoir repris. Entre la peur de prendre les transports en commun et l’envie d’aller plus vite qu’en voiture en évitant la congestion, le vélo est devenu la star du déconfinement.
De nombreux masques et gants sont retrouvés par terre à Lyon depuis plusieurs semaines. Un projet de décret prévoit d'augmenter de 68 à 135 euros l'amende pour abandon de déchets sur la voie publique.

Posts navigation

1 2 3 4 9 10 11