Rugby : le LOU passe 10 essais à Biarritz

De retour sur leurs terres, les rugbymens lyonnais ont bien rebondi après leur défaite à Colomiers, offrant un festival offensif à leur public.

Le LOU sortait "d'un match bien moyen à Colomiers", selon les termes de Julien Bonnaire. Le troisième ligne lyonnais avait donc exhorté son équipe à "se relver les manches" pour "bien finir" une saison dans laquelle les Lyonnais, champions, n'ont plus rien à jouer depuis quelques temps déjà. Et dès les premières minutes ce vendredi face à Biarritz, les supporters du LOU se disent qu'il a été entendu. Les arrières rhodaniens transpercent la poreuse défense basque à cinq reprises en première mi-temps. Idem en seconde, et Lyon surclasse son adversaire du soir 61-31 dans un match débridé et spectaculaire.

"Beaucoup d'essais, beaucoup de plaisir"

L'armada offensive, bientôt richement complétée, du LOU se met en action dès la 2e minute. Au termes d'un raid solitaire de Mathieu Lorée entre les lignes basques, c'est Thibaut Regard qui est trouvé en bout d'alignement pour l'ouverture du score. On retrouve le trois-quart centre dix minutes lus tard. Son travail permet d'offrir le second essai à Romanet. 15-3, puis 22-3 avec m'essai de Porical, avant cinq minutes de folie. Le Biarritz Olympique marque à la 34e. Mais immédiatement les hommes de PIerre Mignoni reprennent de l'avance par Didier Tison (35e) puis se mettent définitivement à l'abri avant le retour aux vestiaire par... Thibaut Regard (38e), encore lui.

 

Lyon inscrira cinq autres essais en seconde mi-temps, mais en encaissera trois, seule ombre à ce radieux tableau offensif sous le soleil du Matmut Stadium. Auteur d'un triplé, le trois-quart centre Thibaut Regard, n'a certes pas boudé son plaisir en fin de match, se félicitant du spectacle offert aux supporters lyonnais. Il rappelle néanmoins qu'il faudra être plus solide en défense l'an prochain, pour le retour de Lyon dans l'élite du rugby français."C'est sûr que l'on a marqué beaucoup d'essais, on a pris beaucoup de plaisir, offensivement surtout. Cela fait du spectacle, le public était content. Après il reste des choses à peaufiner défensivement [...] Il faut que l'on soit un peu plus ordonnés et structurés parce que l'on ne pourra pas jouer tous les matchs comme cela. Et si on joue comme cela en Top 14 l'an prochain, cela ne passera et on en prendra 50 [points, NdlR]".

à lire également
Les rugbymens lyonnais se sont largement imposés, ce samedi, à Gerland, passant six essais à Perpignan (47-9). Ils sont 3e du classement, à quatre journée de la fin de la saison régulière.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut