OM - OL : l'Olympique est Lyonnais (vidéo)

L’OL, retrouvé, a humilié l’OM au Vélodrome mercredi soir en match en retard de la 10ème journée de Ligue 1 (1-4). Grâce notamment à un triplé de Gomis, Lyon reprend la tête de la Ligue 1 devant le PSG et l’OM.

La métamorphose lyonnaise. Baladés et humiliés il y a trois jours à Toulouse (3-0), Les Lyonnais, privés de Yoann Gourcuff, Lisandro Lopez et Dejan Lovren ont pris une implacable revanche en dominant largement l’OM sur ses terres du Vélodrome (1-4). Mais comment une équipe, si transparente trois jours plus tôt, peut-elle, d’un coup d’un seul, ridiculiser le leader du championnat chez lui ? Oui mais voilà, le football a ses raisons que la raison ignore.

Méconnaissable OL. Rapidement, un Bafé Gomis de gala ouvre le score (0-1, 3e). Lyon recule mais ne cède pas. Les Marseillais, leaders presque par défaut, n’ont pas assez d’armes, n’ont pas assez de qualités pour déstabiliser ce Lyon-là, enfin conquérant hors de ses bases. Vite, l’OL va sceller la partie. Gomis, encore deux fois (0-2, 34e, 0-4, 72e) pour ses huitièmes et neuvièmes buts en championnat et l’excellent Malbranque (0-3, 48e), si performant lorsqu’il évolue au cœur du jeu, offrent un large avantage aux hommes de Rémi Garde. L’OM, la tête sous l’eau, se demande bien ce qui lui arrive. Les hommes d'Elie Baup sauveront l’honneur grâce, comme un symbole, au Gone de Rillieux-la-Pape, Loïc Rémy (1-4, 76e).

Déjà en 2003… et en 2006

Quelle claque pour les Phocéens, pourtant ragaillardis après leur succès face à Lille dimanche dernier (1-0). Quelle humiliation face au grand rival des années 2000. Au Vélodrome, l’OM n’avait pas perdu depuis le 14 avril dernier. Mais Marseille n’avait pas été fessé de la sorte sur ses terres depuis 2006 et un certain… Olympique lyonnais emmené ce soir-là par Karim Benzema et Juninho (1-4). Une autre époque.

En une soirée, et même s’il ne faut surtout pas tirer de conclusions trop hâtives de ce match-là, Lyon a rajeuni de six ans. Avec la même fougue, avec la même emprise au milieu de terrain. L’OL reprend d’ailleurs les rênes de la L1 deux points devant les deux autres grands noms, le PSG et l’OM. Et va pouvoir savourer, et rêver quelques jours. Comme avant.

Lire aussi : OM - OL : les Lyonnais ivres de joie (vidéo)

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
1 commentaire
  1. naiboc - 29 novembre 2012

    on y comprend plus rien à l'OL ^^ tant mieux remarque !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut