Jean-Michel-Aulas_image-gauche
© Tim Douet

OL : Aulas demande une "prise de conscience" de la part des supporters

Après les critiques adressées ce dimanche soir par les supporters de l'OL, le président du club a parlé d'un "drame" qui "donne une image qui n’est pas celle du club, en particulier aux partenaires économiques".

Très critiques sur le jeu proposé depuis le début de saison et sur la contre-performance de leur club face au CSKA Moscou en Ligue Europa, les supporters de l'OL ont fait "entendre leur mécontentement" ce dimanche soir contre Toulouse (2-0). Un coup de gueule qui a commencé par un boycotte de l'échauffement de la part des Bad Gones et par le déploiement d'une banderole où il était inscrit : "Vous vous êtes assez foutus de nous cette saison, Marseille ne peut pas faire oublier Moscou."

Des revendications des fans de l'OL qui n'ont pas été du goût de Jean-Michel Aulas, rapporte olympique-et-lyonnais.com. "C’est un drame. Quand on a 60 points au bout de 31 matches, que l’on a battu les trois premiers du championnat chez nous, que nous avons gagné à Saint-Etienne (5-0) à Nice (5-0), à Marseille (3-2), je trouve que c’est extrêmement dur et cela donne une image qui n’est pas celle du club, en particulier aux partenaires économiques", a lâché le président de l’OL. "Pour un club comme Lyon, c’est un tour de force de pouvoir chaque année réunir autant de partenaires. L’ADN de Lyon, c’est l’unité. Si nous nous sommes redressés après cette mauvaise élimination contre le CSKA Moscou, c’est qu’il y a eu une unité à tous les niveaux de l’institution. Les supporters ne peuvent pas être absents de cette rédemption, que les joueurs appellent de leurs vœux. J’ai été peiné, j’espère qu’il y aura une prise de conscience. On ne peut pas être 3e voire 2e cette saison s’il n’y a pas une solidarité sans faille de tous les groupes de supporters", a-t-il conclu.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 3 avril 2018

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut