Manaudou, c'est fini

La championne d'origine villeurbannaise met un terme à sa carrière.

On s'en doutait un peu. Laure ne nageait plus avec le même plaisir. Elle qui avait décroché tous les honneurs à moins de vingt ans. Championne olympique à 17 ans aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004, triple championne d'Europe la même année. Belle, talentueuse, elle nous a fait tant plaisir et son charme a grandement contribué à médiatiser un sport pour le moins méconnu du grand public avant elle. Mais ce vendredi matin de septembre, un an après s'être séparée de son entraîneur Philippe Lucas, celui qui l'a porté aux nues, elle annonce dans les colonnes du journal Le Parisien qu'elle arrête la natation. 'C'est décidé, j'arrête. Cela n'a pas été une décision difficile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit, dit-elle'. Laure explique sa décision par le fait qu'elle ne supporte plus la pression médiatique. Et on la comprend. Elle dont la vie privée s'est étalée dans les tabloïds du monde entier en 2007, avec son petit ami italien, Luca Marin. 'Quoi que je fasse, je suis toujours épiée. On en rajoute et ça, je ne le supporte plus'.

Laure Manaudou, anti-star ?

A cause de ses frasques avec le jeune italien, la jeune femme, d'origine villeurbannaise a perdu tous ces sponsors les uns après les autres l'année dernière : Lancel, EDF... Peu importe, Laure précise dans les colonnes du Parisien qu''elle a toujours fonctionné à l'envie et pas à l'argent'. Mais la publicité, les produits de luxe et les photographes lui ont au moins fait découvrir une chose : qu'elle aimait prendre soin d'elle. Elle en fait même une priorité dans sa nouvelle vie. 'C'est bête mais prendre le temps de me coiffer, de me maquiller, ce sont des choses que je ne pouvais quasiment pas faire quand je nageais deux fois par jour'. Laure y a pris goût depuis qu'elle a levé le pied. Il faut dire que l'ex-sportive préférée des Français a commencé la natation à l'âge de cinq ans. Elle est entrée dans l'équipe de France de natation à 16 ans. Toute sa courte vie, elle l'a vécue au rythme de la compétition. Aujourd'hui, elle rompt définitivement avec le sport de haut niveau. Laure veut reprendre une vie normale et elle espère 'qu'on va [la] laisser tranquille, que certains médias arrêteront de me chercher la petite bête'.
Un regret ? Un seul, oui. A l'aune de sa nouvelle vie, Laure regrette d'avoir arrêté les études à l'âge de quatorze ans pour se consacrer au sport. Elle conseille aux jeunes qui veulent suivre son exemple de ne pas faire la même bêtise. Aujourd'hui, elle veut justement 'entamer une formation pour [le] plaisir'.

Lucie Blanchard

à lire également
Pas d'image
Florent Manaudou a reçu mercredi les honneurs de la ville d'Ambérieu-en-Bugey. Le jeune champion olympique espère désormais se faire un prénom.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut