L'attaquant de l'OL
L’attaquant de l’OL Bertrand Traore, AFP

Lyon tenu en échec par Reims au Parc OL (1-1)

Après la défaite contre Strasbourg en coupe, l'Olympique lyonnais a connu une seconde contreperformance à domicile en une semaine, en ne parvenant pas à s'imposer contre Reims ce vendredi soir. Longtemps mené, les Gones ont eu du mal à dérouler leur jeu offensif, et montré une nouvelle fois certaines carences dans l'axe de la défense.

Les fantômes de l'élimination en coupe de la Ligue, mardi, contre Strasbourg, flottaient encore sur le Parc OL, ce vendredi soir. Longtemps mené, l'Olympique Lyonnais a été tenu en échec par une solide équipe de Reims (1-1). La lumière est venue de Bertrand Traoré, alors de Memphis Depay et Nabil Fekir, surtout, ont réalisé un match poussif.

Pourtant, tout aurait pu parfaitement commencer pour Lyon, dès la 13e minute, quand, à la réception d'une longue passe, Traoré contrôle et ajuste parfaitement Edouard Mendy, le portier champenois. Après utilisation de la vidéo, l'arbitre, M. Millot, annule le but pour un hors-jeu peu évident. Dans son 3-5-2 avec Fekir derrière Depay et Traoré, Lyon continue d'attaquer sans réellement menacer la cage rémoise.

La douche champenoise

Mais les hommes de Genesio se font finalement prendre en contre. Sur un centre à ras de terre de Rémi Oudin, depuis l'aile droite, Pablo Chavarria devance Jason Denayer au premier poteau, pour tromper Lopes, en une déviation décroisée vers le petit filet opposé (35e). Lyon réagit par Tanguy Ndombélé, qui met à contribution Mendy sur une lourde frappe peu avant la mi-temps (42e).

Entré à la mi-temps à la place d'un Fekir palot, Cornet se met rapidement en évidence sur une frappe captée par Mendy (47e). Avant de superbement servir Traoré dans la profondeur. Le Burkinabé perd alors son duel face à Mendy qui repousse superbement du pied la tentative du décidément virevoltant numéro 10 lyonnais.

Saint-Etienne à l'affût avant le derby

Après une nouvelle décision litigieuse, sur recours vidéo, de ne pas accorder de pénalty à Bertrand Traoré, pourtant poussé dans le dos dans la surface (53e), Marcelo accentuait la pression sur corner (63e). Puis, sur un bel échange avec Memphis Depay et Moussa Dembélé, entré en jeu, Traoré finissait par trouver le chemin des filets (70e). Lyon se faisait peur une dernière fois, dans les dix dernières minutes, mais Lopes sauviat les siens en remportant son duel face à Sheyi Ojo (82e).

Reims, qui n'a plus perdu depuis le 5 décembre, poursuit sa bonne série et se retrouve ce samedi matin 7e d'un classement de Ligue 1 perturbé par de nombreux matchs en retard. Lyon recule à quatre points de Lille, facile vainqueur, hier soir, de Caen (1-3), sur qui ils compte un match de retard. Les hommes de Bruno Genesio pourraient être chassés du podium par Montpellier et Saint-Etienne, à l'affût. A une semaine du derby.`

Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur notre site Olympique et Lyonnais !

à lire également
Martin Terrier, après son but en Ligue 1 contre Strasbourg, le 24 août 2018 © Philippe Desmazes / AFP
L’attaquant de l’OL Martin Terrier, 21 ans, se raconte à Lyon Capitale. S’il joue peu, concurrence oblige, le natif d’Armentières (Nord) est conscient qu’il doit forcer sa nature, travailler sur l’aspect mental pour s’imposer au sein du onze lyonnais.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut