Louis Nicollin : "L'OL est mon favori pour le titre"

Louis Nicollin préside le club foot de Montpellier depuis 1974. Il est aussi Lyonnais d'origine. ce samedi à 17h, l'OL leader du championnat reçoit au stade de Gerland le Montpellier Hérault, champion de France en titre. Confiant sur la victoire de son équipe, "Loulou" s'est confié à Lyon Capitale.

Lyon Capitale : Louis Nicollin, Montpellier rencontre l'Olympique Lyonnais ce samedi à Gerland. Est-ce que l'OL vous fait peur ?

Louis Nicollin : Peur ? Moi ? (Rires). Personne ne me fait peur.

Pourtant l'OL est leader de L1 et vient de réaliser un grand match à Marseille...

Oui bon ça va, c'est pas le Barça ni le Real Madrid non plus.

Vous l'avez regardé le match ?

Non ! J'ai regardé un western à la télé. Je ne regarde que les matchs de mon équipe et ceux de l'équipe de France. Les autres, je m'en fous. Mais j'ai quand même regardé le résumé du match.

Pourtant vous êtes Lyonnais d'origine...

L'OL c'est mon club ! (Il se reprend). C'est mon club de cœur… C'est mon favori cette saison. Je le dis depuis le début de la saison, depuis le Trophée des champions que l'on a perdu l'été dernier à New York : ça sera très difficile de battre Lyon.

Qu'est-ce qui fait la différence par rapport aux dernières saisons ?

C'est simple. L'OL a enfin compris que la formation était importante. Bon, ils nous ont un peu copié sur ça et ils ont un peu changé leur stratégie pour des raisons financières… Mais peu importe, le résultat est là. Ils ont de très bons jeunes. Regardez leur capitaine Gonalons. Qu'est-ce qu'il est bon celui-là !

Et Bafé Gomis ? A Marseille, il a marqué trois buts sur quatre. Vous ne le craignez pas un peu ?

Gomis, il mettra deux buts samedi mais nous, on en mettra trois !

Vous pensez que Montpellier va gagner ?

Je ne pense pas que l'on perde samedi au stade de Gerland. Allez, au pire on ramènera le point du match nul. La chance sourit à Montpellier à nouveau. On va gagner à Lyon mais pour le reste du championnat, je vois l'OL aller très loin.

Jusqu'au titre de champion de France ?

C'est mon favori ! Le PSG, ils ont une très belle équipe mais ils ne sont pas encore au point. Attention aux Stéphanois (rires). Ils ont une grosse, grosse chance cette année. Moi je dis : Saint-Etienne, c'est un peu le Montpellier de l'année dernière. Après on verra… Ce qui est sûr c'est que les Stéphanois vont gagner le derby du 9 décembre à Geoffroy-Guichard.

Vous serez dans les tribunes du stade de Gerland ce samedi ?

Oui j'y serais. J'aurai préféré rester chez moi au chaud et regarder le match devant la télé mais j'ai un ami qui m'a demandé de venir. J'en profiterai pour serrer la main à mon ami Aulas et lui dire que je suis bien content pour lui et son club. Après, je ne vais pas m'attarder. J'arrive en avion à Bron et je redécolle aussitôt le match fini... Et gagné !

Lire aussi : OL – Bad Gones : 25 ans, ça se fête !

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut