Les échos de l'OL - mardi 20 février

On ne sait pas par contre si son partenaire roumain Christian Chivu sera rétabli.

... pas Aqualini
Le milieu de l'As Rome, Alberto Aqualini, ne fera par contre pas son retour contre l'OL. Il s'est à nouveau blessé à l'entraînement.

Bon augure
L'arbitre de la rencontre sera Michael Riley, qui avait déjà arbitré l'OL en 1/8e de finale : l'OL avait alors battu le PSV Enindhoven (4-0).

L'OL craint Totti
On a l'impression que les Lyonnais ne connaissent qu'un seul joueur de l'AS Rome : Totti. L'Italien semble focaliser toutes les craintes des joueurs de l'OL. Selon Cris, dans le Progrès, il est "plus difficile à marquer qu'un avant-centre fixe, comme Van Nistelrooy". Pour Coupet, c'est "le Juninho de Rome". "Il peut être très dangereux" poursuit Bernard Lacombe dans Le Parisien. Lacombe craint d'ailleurs le style de jeu induit par Totti : "Ce qui m'embête avec Rome, c'est que cette équipe évolue sans véritable avant-centre. Or nous avons moins l'habitude de nous frotter à un tel schéma tactique."

20 lyonnais à Rome
Les 20 joueurs qui se sont envolés mardi pour Rome : Abidal, Baros, Ben Arfa, Berthod, Caçapa, Clerc, Coupet, Cris, Fabio Santos, Fred, Govou, Källström, Malouda, Müller, Tiago, Juninho, Réveillère, Squillaci, Toulalan, Vercoutre.

Kallström en Angleterre ?
Une rumeur, lancée par The Sunday Mirror, envoie le lyonnais Kim Kallström à Tottenham la saison prochaine, moyennant 15 millions d'euros. Mais il est un peu tôt pour parler des transferts...

à lire également
OL féminin
Le choc entre les deux équipes invaincues en D1, qui sera diffusé sur Canal +, à 21 heures, ce dimanche, suscite un véritable engouement, avec 1000 utras annoncés au stade Jean Bouin. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut