L'OL réussit sa 100e face au Dinamo Zagreb (vidéo)

Pour son centième match de Ligue des champions, l'OL s'est imposé, mardi soir, face aux Croates du Dinamo Zagreb (2-0). Les Gones se hissent à la deuxième place du groupe D avec quatre points derrière le Real Madrid qu’ils affronteront dans trois semaines.

Le public lyonnais n'a pas la mémoire courte. Il n'avait pas oublié que le club de Jean-Michel Aulas disputait mardi soir son 100ème match de Ligue des Champions. Une sacrée performance. Avec plus de douze qualifications consécutives en C1, l'OL a pris goût aux joutes européennes qui ont débuté le 12 septembre 2000 face à Heerenven (3-1). Pour la circonstance, le Kop Virage Nord avait déployé une banderole toute trouvée : "douze qualifications consécutives, OL tu mérites ton douzième homme". Il ne suffisait plus, histoire de ne pas gâcher la fête, à la bande à Garde de disposer de son adversaire du soir.

Toujours privé de Lisandro, Cris et Gourcuff, l’OL a une nouvelle fois proposé un jeu léché et régalé Gerland. Du moins, durant les quarante-cinq premières minutes du match où les Gones - il faut dire face à une équipe du Dinamo plutôt limitée - ont parfaitement maîtrisé leur sujet. Disposé en 4-2-3-1 avec Briand de retour dans le onze de départ après avoir été laissé sur le banc contre Bordeaux, Lyon plie le match en une période.

Un Gomis olympique

Auteur d'un lob d'une belle finesse, Bafétimbi Gomis ouvre la marque (1-0, 23e). Incontestablement, l’ancien Stéphanois est actuellement en forme internationale. Juste avant la pause, Bakary Koné reprend du pied droit un corner tiré par Clément Grenier (2-0, 42e). Poussé par son public, l’OL est tout près de faire sombrer le Dinamo, mais le tir de Clément Grenier, très en jambes mardi, passe au-dessus (43e).

La seconde période baisse en intensité et Lyon joue facile. Trop facile même. Le Dinamo se fait de plus en plus pressant. Ce qui oblige Hugo Lloris à intervenir (67e, 70e, 84e). Malgré tout, l’OL gère jusqu’au coup de sifflet final et remporte une nouvelle victoire qui lui permet de s’installer à la deuxième place du groupe D. Et de préparer en toute sérénité le choc de dimanche face au PSG.

Lire aussi  : les notes des joueurs

à lire également
Le Glory 60 a attiré près de 5000 personnes ce samedi soir au Palais des Sports de Gerland. Au programme : 15 combats et un duel particulièrement attendu entre deux français : le triple champion du monde de boxe thaïlandaise, Jimmy Vienot, et l'ancien champion du monde de kickboxing dans sa catégorie, Cédric Doumbe. L'une des compétitions […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut