L'Asvel rebondit contre Paris

Les Villeurbannais ont réussi à se défaire à domicile de Paris-Levallois (72-63) et à reprendre leur marche en avant.

Livio Jean-Charles

© Asvel
Livio Jean-Charles

Après deux défaites d'affilée, l'Asvel n'avait pas vraiment le droit à l'erreur, hier samedi à l'Astroballe. Afin de consolider leur place pour les play-offs et peut-être même lorgner une 4e place au classement de Pro A de basket, synonyme d'avantage de terrain en phase finale, les Verts devaient repartir de l'avant. Et ce fut le cas contre Paris-Levallois, pourtant sur une lancée de quatre victoires consécutives.

Grâce à une défense bien en place et surtout une belle réussite à trois points, l'Asvel a pris peu à peu l'avantage au fil de la première mi-temps : 19-18 au 1er quart, 24-16 au 2e, soit un confortable 43-34 à la pause.

David Andersen, un guerrier

Asvel-Paris ()

Mais face aux artilleurs parisiens, il ne fallait pas baisser d'intensité. Le troisième quart fut pauvre pour les Verts (10-14) et leur combattif australien David Andersen devait quitter le parquet, la tête en sang après un choc. Heureusement pour les quelque 5000 supporters villeurbannais présents, le joueur est revenu dix minutes plus tard enfoncer le clou et finir meilleur marqueur de l'équipe (18 points, 5/9 au tir, 2/3 à trois points).

Avec une adresse et une solidité retrouvées, les locaux ont repris les rênes du match sur la fin, pour s'imposer sans presque trembler devant leur public, 72-63.

La semaine prochaine, l'Asvel reçoit le leader Monaco. Saura-t-elle lui imposer la loi de l'Astroballe, où elle n'a perdu que trois fois cette saison ?

à lire également
Le match ASVEL-Monaco, hier dimanche, a été reporté. Il n'y a pas eu de match à l'Astroballe. A cause du coronavirus. Mais les prochains matchs à l'Astroballe, mardi contre Valence et dimanche contre Le Mans sont eux maintenus. Explications.
Faire défiler vers le haut