AS Minguettes
@foot42

L'AS Minguettes quitte la Coupe de France

Les amateurs de l'AS Minguettes ont été éliminés, mercredi au Matmut Stadium, de la Coupe de France au stade des 8es de finale par Nancy (0-2).

Ils y ont cru jusqu'au bout. Pour leur premier 8e de finale de Coupe de France de leur histoire, les joueurs de l'AS Minguettes (CFA2) ont joué le coup à fond. Et peuvent quitter la Coupe de France, la tête haute. Face à Nancy (Ligue 1) et devant environ 5000 personnes dans l'antre du Matmut Stadium, la bande à Karim Mokeddem a tenu jusqu'à la 106ème minute et un but de Benjamin Moukandjo. Les Lorrains doubleront la mise par Thomas Ayasse à la fin du temps des prolongations (0-2, 120e).

Maxime Cassara, auteur de nombreux arrêts

Jusqu'ici, bien décidée à jouer un mauvais tour à Nancy, la formation du plateau des Minguettes a pu compter sur son gardien Maxime Cassara, auteur de nombreux arrêts (quatre décisifs), pour lutter face à l'écurie de Ligue 1. Les Vénissians ont également eu quelques opportunités de faire la différence mais Grégory Kouam, Sylvain Idangar et Olivier Laviolette ne sont parvenus à tromper la vigilance du gardien de Nancy. L'AS Minguettes dit au revoir à la Coupe de France. Une belle aventure dont n'oubliera pas de sitôt les amateurs de Vénissieux.

---

Les réactions d'après-match :

"La tête haute et les armes à la main"

Karim Mokeddem (entraîneur de l'AS Minguettes) : "Nancy n'a pas volé sa qualification mais je trouve dommage d'avoir pris ce but à la 106e minute car cela nous a fait mal. Le deuxième but est anecdotique. Notre gardien a été très bon comme d'habitude. Il n'a rien à faire en CFA2. Il est dommage que des clubs plus huppés ne s'intéressent pas à lui. En tout cas, je souhaite féliciter tous mes joueurs. On a quitté la Coupe de France la tête haute et les armes à la main."

Patrick Gabriel (entraîneur de l'AS Nancy) : "L'AS Minguettes a livré un gros match. Nous avons été patients même si nous aurions dû marquer un peu plus vite, dans le temps règlementaire. On sait que ce genre de match de Coupe de France est toujours compliqué surtout quand on ne parvient pas à marquer. On reste à la merci d'un coup de pied arrêté".

Ali Ben Braïek (milieu de l'AS Minguettes) : "On n'a pas à rougir de cette élimination. On a rivalisé face à une équipe de Ligue 1. Je suis très fier de notre parcours. J'ai une grosse pensée pour Mouloud Kaci (un dirigeant décédé en août dernier). On vient de participer à une très belle aventure. On a essayé de représenter le monde amateur, on espère qu'ils sont tous fiers de nous. "

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut