Jean-Michel Daclin :"On regarde en quoi nos bonnes relations avec les Chinois peuvent améliorer les choses"

J'ai toujours été partisan de travailler avec les Chinois. Pour l'instant, ils ont une réaction qui n'est pas acceptable. On va voir comment ça va évoluer dans les semaines qui viennent. Il faut qu'on réfléchisse à la position à prendre. De toute façon notre position sera toujours positive : qu'est-ce qu'on peut apporter pour résoudre le problème ? Je me refuse à toute position moralisatrice. On sera toujours dans une logique de dialogue avec les Chinois, qui est très ancienne et que l'on veut conserver. On regarde en quoi nos bonnes relations avec les Chinois peuvent améliorer les choses".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut