Garde, acte 1

Nommé en juin dernier, Rémi Garde, va découvrir à Nice la Ligue 1 au poste d’entraîneur de son club de toujours, l’Olympique lyonnais.

En mai dernier, lorsque nous l’avions interrogé sur son avenir, Rémi Garde semblait sincère lorsqu’il disait vouloir continuer sa mission au sein du centre de formation de l’OL. Le natif de l’Arbresle avance toujours avec prudence. Même si depuis il a déclaré ne pas avoir longtemps hésité à la proposition de Jean-Michel Aulas de lui confier les clefs de l’équipe professionnelle, Garde ne s’imaginait sûrement pas endosser si vite l’habit de coach de son club formateur.

Alors forcément, cette première, samedi à Nice (21 heures, Foot +), pour le premier match de la saison de Lyon en Championnat revêt une saveur particulière. “C’est un mélange d’excitation et d’envie de débuter cette saison, souligne-t-il. Sincèrement, je n’ai pas d’appréhension. Je ne vis pas avec l’angoisse car j’ai confiance en mes joueurs. Puis je n’ai pas le temps de me poser trente-six mille questions”, poursuit l’entraîneur lyonnais.

“Les médias ont peut-être moins de travail, ce n’est pas mon cas”

Rémi Garde, qui entretient des rapports très forts avec son staff technique, n’oublie pas ses acolytes. “L’ensemble du staff technique s’est mis au diapason afin de mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. On a fait du mieux possible”, dit-il. Le fait que l’OL n’ait pas enregistré la moindre recrue à l’intersaison est-il problématique ? “Les médias ont peut-être moins de travail, ce n’est pas mon cas, souffle-il avec un brin d'humour. Je peux vous dire, que cette intersaison n’a pas été spécialement calme pour l’entraîneur que je suis ainsi que pour les joueurs.”

Samedi, les Gones retrouvent Nice, un adversaire qui la saison dernière leur avait causé quelques misères. Pas de quoi pourtant animer un esprit de revanche chez Rémi Garde. “La revanche ce n’est pas spécialement un bon sentiment dans le football. Je préfère parler de motivation. On connaît Nice, comment ça peut se passer sur leur terrain. Il faudra être à 100 % pour faire un résultat là-bas.” Assurément, Rémi Garde pour sa première sortie officielle, espère glaner les trois points de la victoire sur la Côte d’Azur.

Lire aussi  : Que peut espérer l’OL cette saison ?

à lire également
Groupama Stadium Décine © Tim Douet
La question revient régulièrement dans les discussions et les réseaux sociaux : est-il encore possible d’acheter des places pour OL - FC Barcelone qui se jouera à Lyon (en fait Décines) le mardi 19 février ? 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut