EDITION SPECIALE LIGUE DES CHAMPIONS - LES ECHOS DE L'OL DU 20/09

Je tiens à féliciter mes joueurs. Avec le public derrière eux, ils ont bien joué ; c'est ce dont nous avons besoin, aussi bien en championnat qu'en Champions League. Le football est un sport d'équipe et je félicite donc chacun des joueurs. Un sportif a toujours envie de jouer et il est normal que Ronaldinho ait été déçu par son remplacement mais il a livré une bonne partie. C'est un joueur important pour nous et la saison ne fait que commencer. J'aime voir le bon côté des choses, et si certains supporteurs l'ont hué, la plupart l'ont applaudi. C'est ce que je retiendrai. Les trois buts m'ont fait plaisir ; le deuxième était important car il a scellé notre victoire. Lyon est un bon adversaire mais nous avons fait preuve de maturité dans notre jeu. C'est une bonne équipe et la différence entre un but et une occasion est tellement fine que je suis heureux que nous n'ayons pas concédé de but ce soir."

Alain Perrin (entraîneur de Lyon) : "C'est un résultat décevant mais je dois dire que nous avons bien défendu tandis que l'une de nos grandes forces, l'attaque, n'a pas fonctionné. Messi a été sensationnel sur le flanc gauche mais je pense que nous avons bien joué dans cette zone également. Nous savions que Barcelone était dangereux de tous côtés. Nous avons débuté la partie avec un but contre notre camp et nous avons eu du mal à attaquer par la suite. Nos rencontres à domicile vont être primordiales et nous avons beaucoup de pain sur la planche avant le match des Rangers."

Juninho : "C'est une défaite difficile à analyser. On n' a pas trop joué car ils nous ont confisqué le ballon. Ils ont contrôlé le jeu comme il aiment le faire. D'une façon générale, la victoire du Barça est largement méritée. Pour moi, c'est difficile à accepter. Est-ce que l'on manque d'expérience ? Peut-être. Il y a d'autres choses également. C'est dur car ça fait longtemps que l'on n' avait pas perdu 3 buts à 0."

Jean-Michel Aulas : "C'est une défaite que l'on envisageait au travers des différences entre les deux équipes. Sur des erreurs individuelles, ils ont aggravé le score dans des proportions qui montrent les différences entre le Barça et nous. En seconde période, on a eu l'impression qu'on pouvait égaliser. On sait que si on veut se qualifier, il faudra gagner chez nous et taquiner Glasgow et Stuttgart chez eux. Ce soir, il y a eu plusieurs satisfactions. A un moment donné, on revient dans le match et on s'est procuré quelques occasions.'

Source : Uefa.com / Olweb.fr

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut