Christer Eriksson : "Marre des querelles internes"

Contacté par Lyon Capitale, l'entraîneur suédois explique les raisons de ce départ. "Tout d'abord, je tiens à dire que je ne quitte pas Lyon en raison de la non-montée en Division 1 mais tout simplement, parce je ne trouvais plus ma place au sein du club. A mon arrivée (août 2008), on s'était fixé une ligne de conduite qui était de faire progresser le hockey mineur (équipes de jeunes) et l'équipe senior. Là, du jour au lendemain, on change de stratégie. Il n'y a pas de ligne directrice, de fil rouge. Comme vous le savez, au LHC, il y a des clans, des querelles internes. Moi, j'étais au milieu et c'était devenu pesant. J'ai toujours dit que Lyon avait le potentiel pour avoir une grande équipe de hockey. Je ne pars pas fâché, je suis même triste de partir. Ceci dit, je pense avoir pris la bonne décision". Christer Eriksson entraînera les Scorpions de Mulhouse, promus en D1.

R.B

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut