OL : Gueïda Fofana a une folle envie de s’imposer à Lyon

Après un an d’acclimatation, Gueïda Fofana souhaite vivement s’imposer à Lyon.

Que ce soit lors des matches amicaux ou lors des entraînements à Tola Vologe, le changement est saisissant : Gueïda Fofana a pris de l’assurance. Après une première saison où il n’a guère beaucoup joué (18 matches disputés dont 10 en tant que titulaire lors de l'exercice 2011-2012), l’ancien Havrais compte bien se rattraper si Rémi Garde lui en donne l’occasion. “Je suis disponible et déterminé à montrer ce que je sais faire si on fait appel à mes services”, indique-t-il.

“Avoir un rôle plus important”

Avec le départ de Kim Källström en Russie, Gueïda Fofana espère désormais grappiller du temps de jeu. “C’est une bonne opportunité pour moi”, souffle-t-il. Très appliqué depuis la reprise, le jeune milieu de terrain a confiance en cet OL version 2012-2013. Selon lui, Lyon a le potentiel pour viser le podium. “Nous avons un groupe qui se connaît bien, nous avons l’habitude de jouer ensemble", explique-t-il en ne niant pas les perpétuelles carences défensives de l’équipe rhodanienne (51 buts encaissés la saison dernière). “On doit être davantage rigoureux dans ce secteur de jeu”, prévient-il.

Conscient que cette saison, l'Olympique lyonnais souhaite - en tout cas sur le papier - faire la part belle aux jeunes, l’ancien capitaine de l’équipe de France des moins de 20 ans n’a plus de temps à perdre. “Mon apprentissage n’est pas terminé. Je continue à travailler. Aujourd’hui, je suis à l’aise avec le groupe et j’essaie d’avoir un rôle plus important.” Assurément, Gueïda Fofana veut marquer les esprits pour sa deuxième saison entre Rhône et Saône. A lui de prouver qu’il est davantage qu’un second choix.

à lire également
Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d'écran Google Street View)
S’il reconnaît les factures dans les bars à hôtesses, Me Christophe Bruschi, conseil de l’ex-président du FC Vaulx Ali Rechad, visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance, pointe le réveil tardif de la maire, Hélène Geoffroy, qui a saisi le procureur de la République en mars. L’avocat justifie les mouvements d’argent autour de la commission sur le transfert de Kurt Zouma à Chelsea par une tentative d’escroquerie dont aurait été victime son client.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut