L’OL surfe sur la vague (vidéo)

L’OL a ramené trois points précieux, dimanche soir, de Lorient (0-1). Les Lyonnais poursuivent leur bonne série avec une 3ème victoire consécutive en L1.

Après sa qualification miraculeuse à Zagreb en milieu de semaine et qui a fait couler beaucoup d’encre, l’OL souhaitait capitaliser sur sa dynamique positive dimanche à Lorient. Si en première mi-temps, les Gones ne se sont guère illustrés, opérant en contre et se créant trop peu d’occasions, ils ont réussi à trouver l’ouverture par Alexandre Lacazette, d’un tir croisé du pied droit (0-1, 54e). Privé de Michel Bastos, souffrant du dos et de Lisandro, qui a ressenti une douleur musculaire, Rémi Garde avait décidé de confier l'animation offensive à Yoann Gourcuff - plutôt bon dans son rôle proche de l’attaquant -, Jimmy Briand et Alexandre Lacazette en soutien de Bafé Gomis.

Lacazette décisif

Dans l’antre du Moustoir qui depuis de la saison réussit bien aux Merlus avec 5 victoires pour 3 nuls, Lyon est parvenu à trouver la faille face à une équipe bretonne timorée. Durant 45 minutes, les deux équipes ne prennent aucun risque et n'arrivent pas à se créer de réelles situations dangereuses. Le 0-0 à la mi-temps est loin d’être usurpé même si une action litigieuse a provoqué le courroux des Lorientais, s’estimant lésés suite à une faute de Cris commise sur Monnet-Paquet à la limite de la surface de réparation (2e).

Plus intéressant à suivre, le deuxième acte, voit les Lyonnais ouvrir le score par Lacazette. Titularisé sur le côté gauche, le jeune attaquant, servi par Gomis, ne se prive pas pour crucifier Audard. Un but précieux puisque les autres assauts rhodaniens, Gomis (55e, 84e), Lacazette (60e), Briand (62e) ou Ederson (69e, 90e) ne donneront rien. Lorient est au bord du KO et tente le tout pour le tout. Le Moustoir y croit. Mais l’OL, solide ne rompt pas. La bande à Garde s’impose pour la 3ème fois consécutive en L1 et garde le rythme d’une équipe de haut de tableau. Grâce à ce succès, les coéquipiers d’Hugo Lloris s'accrochent au podium, à deux points de Lille et quatre des deux co-leaders, Montpellier et le PSG.

Lire aussi  : Lorient - OL : Lacazette décisif

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
2 commentaires
  1. stephlyon - 12 décembre 2011

    Tout à fait d'accord avec vous pour les appréciations individuelles des joueurs. Je préfère retenir la deuxième mi-temps surtout concernant certains joueurs...J'espère que Cris va arrêter de mettre une mi-temps pour rentrer dans le match car cela peut nous coûter très cher! J'ai rarement vu un défenseur se faire prendre de vitesse comme ça à un tel niveau...De même, Källstrom a été catastrophique en 1ere et bien mieux par la suite. Le Lacazette de la 2eme mi-temps c'est celui qu'on veut voir tout le temps car en 1ère c'était un peu du 'je m'en foutisme' alors qu'il avait un duel sympa à distance avec Gilles Sunu (tous deux étant champions d'Europe U19)... Enfin, Gonalons et Gourcuff sont les deux grandes satisfactions de ce match! Gonalons c'est la confirmation de son grand talent et de son importance dans le milieu de terrain lyonnais. Quand à Gourcuff, je le dis, ça me fait vraiment plaisir d'entrevoir un peu son vrai niveau! A lui de confirmer et de faire taire tous ses détracteurs...

  2. putoisblogueur - 12 décembre 2011

    Cet OL là est en effet très inégal, très irrégulier, capable du très bon comme du très mauvais. La profondeur de banc peut être ??

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut