L’OL respire un peu

Les Lyonnais sont allés arracher trois points précieux à Nancy (2-3), grâce à un but du revenant Lisandro et à un doublé de Briand. Toujours aussi fébriles, les Gones ont certainement offert un sursis à Claude Puel.

Le fait du match

Une victoire, enfin une victoire

Les Rhodaniens n’avaient plus gagné un match de championnat depuis cinq rencontres. Alors un succès, aussi étriqué soit-il, est toujours bon à prendre. Dans la situation actuelle du club, personne à Lyon ne crachera sur ces trois points là. Ils permettent aux Gones de sortir de la zone rouge… L’OL pointe désormais à la 17ème place du classement. Mais pour le match référence, il faudra encore attendre. Ballotés et dominés par Nancy, les Olympiens s’en sont sortis grâce à un réalisme retrouvé. Mais que Lyon est fragile…

Un homme dans le match

Jimmy Briand

Plutôt performant dans le jeu depuis son arrivée entre Rhône et Saône, l’ex-Rennais péchait dans le dernier geste. Assez problématique pour un attaquant. Après 9 matchs officiels sous la tunique rouge et bleue, il n’avait toujours pas inscrit le moindre but. C’est désormais chose faite. Auteur d’un doublé, décisif avec des réalisations dignes d’un renard des surfaces, l’international tricolore a grandement contribué au succès de sa formation.

Le Coup de Cœur de Lyon Cap’

Claude Puel

Ce choix peut surprendre. Pas question ici de louer les exploits tactiques de l’entraîneur de l’OL sur le match à Nancy. Non, le niveau de jeu des Lyonnais a une nouvelle fois été bien insuffisant. Ses choix de joueurs toujours aussi discutables. Très vivement vilipendé par les supporters, fortement critiqué en interne, le Castrais a été fidèle à lui-même. On aurait pu imaginer, vue la situation actuelle, le voir dégager une certaine lassitude. Survolté sur son banc de touche, il n’en fut rien. Contrairement à certains de ses joueurs, il n’a jamais rien lâché. Comme si tout allait bien.

Le Coup de Gueule de Lyon Cap’

La fébrilité lyonnaise

La victoire à Marcel-Picot ne doit pas masquer les carences, innombrables, de la formation de Claude Puel. Chez un adversaire nancéien qui n’avait pas gagné un match à domicile de la saison, l’OL a été mis en difficulté à de bien trop nombreuses reprises. Fébriles défensivement, notamment sur les phases arrêtées, les Lyonnais n’ont rien réglé de leurs maux actuels. L’optimisme n’est pas de rigueur pour la suite de la saison. Le chantier, énorme. Jean-Michel Aulas va devoir se creuser les méninges, lors de la trêve internationale, afin de trouver les meilleures solutions pour redresser son OL, bien malade…

Lire aussi  : Les notes des joueurs

La feuille de match

Au stade Marcel-Picot, Lyon bat Nancy 2-3 (0-1)

Arbitre : Saïd Enjimi

Buts : Nancy : André Luiz (57ème), Féret (70ème) / Lyon : Lisandro (37ème), Briand (55ème, 75ème).

Avertissements  : Nancy : Lemaïtre (55ème) / Lyon : Gonalons (44ème), Diakhaté (84ème), Gassama (87ème).

Nancy : Bracigliano – Chrétien, André Luiz, Sami, Lemaître – Féret, Gavanon (Chahechouhe 82ème), M’Guemo, Brison – Vahiru (Bakar 9ème), Hadji.

Lyon : Lloris – Gassama (Makoun 87ème), Diakhaté, Lovren, Cissokho – Toulalan (cap), Gonalons – Briand, Gourcuff (Pjanic 79ème), Pied – Lisandro (Gomis 90ème).

à lire également
Coordinateur du projet Transenvir, Stéphane Frioux et son équipe vont prochainement mettre en ligne un site consacré à l'histoire des politiques de transition environnementale face aux risques environnementaux dans l'agglomération lyonnaise. Entretien avec ce maître de conférences à l'université Lyon 2 et chercheur au laboratoire Larhra. Lyon Capitale : Après la démission de Nicolas Hulot du […]
3 commentaires
  1. bruno - 3 octobre 2010

    je m'étonne un peu des choix éditoriaux de lyon capitale. ça à beau être le week-end, des journalistes trouvent le temps de faire un article sur le dernier match de foot de l'OL (ce qui intéresse probablement une partie du lectorat, je ne le nie pas) mais ne fait même pas une brève sur la manifestation de samedi dans les rues de lyon. Pourtant c'est un fait d'actualité, un des enjeux les plus présent de la politique actuelle, non ? Mais non, même pas une brève, pas une ligne.

  2. bruno - 3 octobre 2010

    désolé pour le doublon, si les administrateurs du site veulent faire sauter un exemplaire du commentaire (et celui-ci) qu'ils ne se privent pas.

  3. jerome manin - 3 octobre 2010

    @bruno. N'attend-on pas d'esprits libres la possibilité de relayer une information autre que celle diffusée partout de manière totalement uniforme ?

  4. bruno - 3 octobre 2010

    @jerome manin.Bien sûr. Raison de plus de traiter la question (parcequ'elle est d'importance) mais sous un angle différent.Quant aux question diffusées de partout de manière uniforme, il me semble que le foot (ci-dessus) en est un très bon exemple.Par ailleurs la question, si elle est traité, et -je te l'accorde- de façon uniforme à l'échelle nationale, ne l'est que bien peu par les médias lyonnais. Soit pas d'article du tout, soit un copier-coller de dépêche AFP. Il me semble qu'un peu d'analyse journalistique aurai pourtant eu son intérêt.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut