L'OL fait le métier

Les Lyonnais se sont qualifiés pour les ¼ de finale de la Coupe de la Ligue après avoir facilement vaincu Metz à Gerland 3-0 (but de Toulalan et doublé de Lisandro).

Quatre jours après leur victoire à Strasbourg (1-3), les Lyonnais retrouvaient la Coupe, celle de la Ligue cette fois-ci, contre un nouveau pensionnaire de Ligue 2, le FC Metz. Eliminés par les Lorrains la saison dernière, dans une rencontre où ils avaient beaucoup plus à perdre qu’à gagner, les Gones ne sont pas retombés dans les mêmes travers. Claude Puel avait décidé de titulariser Rémy Vercoutre dans les buts et le jeune Tafer sur le côté gauche de l’attaque olympienne.

Toulalan, enfin !

Dans un froid glacial et un Gerland à moitié vide, les deux équipes rentrent timidement dans la rencontre et rares sont les occasions au cours de la première demi-heure. C’est le moment choisi par Jérémy Toulalan pour inscrire son premier but sous le maillot lyonnais, après trois ans et demi de disette. L’infatigable milieu de terrain de l’OL reprend victorieusement de la tête un coup-franc excentré de Bastos. Dans la minute suivante, Yanis Tafer se voit refuser le but du break pour un hors-jeu inexistant (31ème). A la pause, l’OL mène logiquement 1-0, sans se montrer pour autant extrêmement convaincant.

Lisandro, encore et toujours

Comme lors de la première période, le début de mi-temps est pauvre en occasions de buts. Metz commence même à sortir le bout de son nez quand le tournant du match intervient. Le gardien messin, Marichez fauche ce renard de Lisandro Lopez à l’entrée de la surface de réparation. Dernier défenseur, le Lorrain est expulsé (68ème). Dorénavant, tout semble simple pour les hôtes, qui dominent de la tête et des épaules la rencontre. Les occasions nettes se multiplient et dans les ultimes instants, Lisandro Lopez vient parachever le succès rhodanien par un doublé (87ème et 89ème). Gerland peut fêter son héros du soir, Jérémy Toulalan, à la recherche d’un but depuis si longtemps.

Outre le score, les hommes du président Aulas se sont montrés plus entreprenants. Indéniablement, ces deux victoires (Strasbourg et Metz) se révèlent importantes pour la confiance du groupe, renforcé par l’arrivée du défenseur croate Lovren, mercredi après midi. Cependant, après deux succès probants face à des équipes de l’échelon inférieur, les deux prochains déplacements à Nancy et Lorient en championnat en diront plus sur la capacité de cette équipe à remonter la pente. Le prochain tour de Coupe de la Ligue, le ¼ de finale, est prévu dans deux semaines à Lorient.

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut