Les sénateurs ralentissent-ils leur train de vie ?

Combien perçoit un sénateur, à quelles indemnités a-t-il droit ? Les sanctions vont-elles suffirent pour faire baisser l'absentéisme au Sénat ? Ce sont les questions que se posent le journal "La Provence". En guide de réponse, un train de vie confortable qui fait difficilement accepter l'absentéisme des élus. D'ailleurs, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, fait partie des sénateurs sanctionnés. Il aurait donc été amputée sur ses indemnités de sénateurs, à savoir : 7100 € d'indemnités mensuelles brutes, à laquelle s'ajoutent une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de 6 037 € nets. Un certain confort qui devient de plus en plus transparent, notamment depuis que Bruno Retailleau , président du groupe Les Républicains au Sénat, a décidé depuis quinze mois de rendre plus transparentes des indemnités restée opaques depuis bien longtemps.

Les sénateurs ralentissent leur train de vie

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut