Musee Archeologique Lac Paladru

Isère : ouverture du nouveau musée archéologique du lac de Paladru 

Le mardi 7 juin, le musée archéologique du lac de Paladru (MALP) ouvrira ses portes dans un bâtiment moderne en forme de pirogue, posé au bord du lac de Paladru (Isère). Un site occupé par les hommes depuis le néolithique et où, en l’an mille, s'installèrent trois petites colonies comptant environ 200 à 300 personnes.

Il y a plus de quatre mille ans, à la fin du néolithique, des humains décidèrent de s’installer sur les rives accueillantes du lac de Paladru, en Isère.

Ils se transformèrent peu à peu en agriculteurs, construisirent quelques maisons, cultivèrent des champs, élevèrent du bétail… Une véritable petite colonie prit forme au bord du lac, profitant de la richesse des lieux. Le site fut occupé à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’une remontée des eaux du lac pousse les habitants à fuir en quête d’un nouveau foyer. Heureusement, les eaux du lac ont préservé une collection impressionnante d’outils, tissus et poteries particulièrement bien conservés.

Pointe de flèche du néolithique - Collection du musée archéologique du lac de Paladru

L’histoire de ce lieu ne s’arrête pas là. Autour de l’an mille, trois petites colonies comptant environ 200 à 300 personnes décidèrent à leur tour de s’installer sur les rives du lac.

Une ferme fortifiée fut construite sur la presqu’île marécageuse, ainsi que trois bâtiments abritant des écuries, des habitations et des ateliers d’artisans.

Le site fut baptisé “Colletière”. Comme à la fin du néolithique, le lac de Paladru fit des siennes et une remontée des eaux obligea la colonie à quitter précipitamment les lieux en 1035. Aujourd’hui, l’endroit a une valeur inestimable pour les archéologues. De nombreux objets témoignent du quotidien des habitants de cette colonie au modèle social original, à la fois paysans et soldats.


"Un site exceptionnel d’un point de vue archéologique"


Le riche patrimoine archéologique du lac de Paladru méritait largement d’être mis en valeur. C’est désormais chose faite : le 7 juin, le musée archéologique du lac de Paladru (MALP) ouvrira ses portes dans un bâtiment moderne en forme de pirogue, judicieusement posé au bord du lac.

"Il s’agit d’un musée de territoire, adossé à son site, le lac de Paladru et ses rives, qui se trouve être un site exceptionnel d’un point de vue archéologique", explique Isabelle Dahy, la directrice. Les collections en elles-mêmes présentent un intérêt exceptionnel. Pour le néolithique, bien qu’il existe d’autres sites importants, notamment dans le Jura, le lac de Paladru a révélé des pièces rares, parmi lesquelles des poignards entiers avec leur manche.

Pour l’an mille, le site de Colletière a livré un corpus unique par sa richesse et la qualité de sa conservation, qu’on ne trouve nulle part ailleurs.”

À ne pas manquer, un couteau à moissonner du néolithique, en silex et manche en osier en parfait état, un fond de panier parmi les plus anciens d’Europe occidentale, qui témoigne d’une grande maîtrise de la vannerie, ou encore un mystérieux marteau en frêne et bois de cerf, beaucoup trop fin et trop joli pour avoir servi à enfoncer quoi que ce soit. Une chose est sûre : le lac de Paladru n’a pas fini de révéler tous ses secrets.


Musée du lac de Paladru. 51, rue du Musée, 38850 Villages du Lac de Paladru - Ouvert du mardi au dimanche, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.


 

 

 

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut