© David Malacrida

Escapade en Savoie : du ski sur mesure aux Sybelles

Le vaste domaine des Sybelles, en Savoie, propose un ski varié et accessible à tous, des débutants aux grands sportifs, amateurs de sensations fortes comme d’expériences bien-être. Le petit plus : sa proximité avec les aiguilles d’Arves et le Mont-Blanc.


Quatrième plus grand domaine skiable de France

Vous êtes plutôt du genre à dévaler les pistes toute la journée sans vous arrêter, à chiller au soleil entre deux descentes ou vous souhaitez passer des vacances sans prise de tête avec vos enfants ? Quelles que soient vos envies, vous trouverez à coup sûr ce que vous cherchez aux Sybelles. Ce domaine savoyard, créé il y a près de vingt ans, se trouve en Maurienne, à environ deux heures de route de Lyon. Avec ses six stations et ses 136 pistes, il s’agit du quatrième plus grand domaine skiable de France. Nul doute qu’il fera le bonheur des amoureux du ski alpin de tous âges et de tous niveaux.


Les six belles de Maurienne

Saint-Jean-d’Arves et ses 22 hameaux © JM Chapellaz

Quand on parle des Sybelles, on parle de six stations connectées entre elles, d’où ce nom si particulier. Le tout forme un vaste terrain de jeu de 393 hectares, qui culmine à 2 620 mètres d’altitude. Dans chacune de ces six stations règne une ambiance unique pour que tous les skieurs, petits et grands, débutants comme confirmés, sportifs ou non, y trouvent leur bonheur. La plus haute des six, la Toussuire, est perchée à 1 800 mètres d’altitude, ce qui lui permet de bénéficier de grands panoramas sur les Alpes. Sa voisine du sud, le Corbier, ravira les familles avec son ambiance tranquille et sa particularité : elle est 100 % piétonne ! Au nord-est, la station des Bottières est l’endroit idéal pour les débutants, qui pourront s’essayer aux joies de la glisse en toute sécurité grâce aux nombreux équipements prévus. Son caractère authentique séduira également les amateurs de ski de randonnée et de raquettes. Ambiance authentique aussi à Saint-Jean-d’Arves et ses 22 hameaux à la véritable vie de village. Sans oublier les aiguilles d’Arves en toile de fond… À ne pas confondre avec Saint-Sorlin-d’Arves, juste à côté, une station blottie au pied du col de la Croix de Fer qui marque la limite entre les massifs alpins des Grandes Rousses et des Arves. Ambiance plus festive le soir, après une bonne journée à la neige. Enfin, direction Saint-Colomban-des-Villards, la plus au nord et un peu à l’écart des cinq autres stations. On a du mal à croire que ce petit village, qui a su garder son charme d’antan, est la porte d’entrée de ce vaste domaine des Sybelles. Il est également un point de chute idéal pour les amateurs de ski de randonnée, qui profiteront d’une jolie vue sur la ligne de crête de la chaîne de Belledonne. Difficile de faire son choix, n’est-ce pas ?


Apprentissage ludique pour les débutants

© David Malacrida

Les Sybelles proposent un ski varié s’adaptant à tous les profils et tous les niveaux. Les familles et débutants pourront progresser sereinement grâce aux tapis couverts, aux doux téléskis débrayables et aux sept écoles de ski du domaine. Un jardin des neiges est bien sûr à la disposition des plus jeunes. Ce n’est pas parce qu’on s’initie qu’on ne peut pas s’amuser ! Le domaine recense 22 espaces ludiques pour faire le plein de sensations fortes, de gamelles et de fous rires : boardercross, tyrolienne, big air bag… Nouveauté de cet hiver, partez à la découverte du domaine grâce à un jeu d’aventure scénarisé, guidé par une application mobile. Il vous faudra accomplir des quêtes et réaliser quelques défis et prouesses techniques à ski ! Cette année, ne manquez pas non plus le “snake gliss”. À la fermeture des pistes, dévalez la pente à bord d’un serpent d’une dizaine de luges attachées les unes aux autres. Attention, ça tourne !


Pistes techniques pour skieurs confirmés

© David Malacrida

Les sportifs aussi sauront profiter des 136 pistes des Sybelles, pour un dénivelé maximal non négligeable de 1 500 mètres. Certaines pistes rouges et noires vous donneront du fil à retordre, alternant de belles bosses et des ruptures de pente déroutantes. Quatre pistes réservées au freeride, balisées, sécurisées et bien sûr non damées, vous attendent également dans les stations de Saint-Sorlin-d’Arves et du Corbier. Sans oublier un joli snowpark pour un petit shoot d’adrénaline avec son mini boarder, ses deux lignes de box bleues, sa ligne de table verte, ses deux lignes de table bleues, sa ligne de table rouge, et même une zone de rails pour les experts !

Plus d’informations et tarifs sur : https://www.sybelles.ski/


Prendre de la hauteur

© David Malacrida

Entre deux descentes, prenez le temps de profiter d’un panorama à 360° à couper le souffle : aiguilles d’Arves, Mont-Blanc, Belledonne, Écrins… La montagne, la vraie ! Du point le plus haut de la station, à 2 620 mètres d’altitude, vous pourrez aussi admirer le célèbre pic de l’Étendard qui culmine à 3 463 mètres. Un grand classique de l’alpinisme et du ski de randonnée, qui se grimpe au départ du col de la Croix de Fer ou directement depuis Saint-Sorlin-d’Arves. Pour aller voir ces géants de plus près, envolez-vous en planeur ultraléger motorisé (ULM) ! Le vol, de 10 à 20 minutes, vous permettra de découvrir les six stations du domaine ainsi que la pointe de l’Ouillon, le col de la Croix de Fer, les majestueuses aiguilles d’Arves, la chaîne de Belledonne, le pic de l’Étendard et bien sûr le Mont-Blanc… De quoi en prendre plein les yeux !

Plus d’informations sur : www.sybel-ulm.fr


Au pays du beaufort

Qui dit escapade en Savoie dit forcément fromage et notamment beaufort… Sa pâte pressée cuite, au lait cru et entier, est réputée pour son goût à la fois gourmand et délicat. Il est fabriqué exclusivement à partir du lait de vaches de races abondance et tarine, que l’on trouve dans les montagnes savoyardes, et plus particulièrement dans les vallées du Beaufortain et une partie du val d’Arly, de la Tarentaise et de la Maurienne. Le cahier des charges strict du Beaufort lui a d’ailleurs valu une appellation d’origine protégée (AOP) en 1968. À Saint-Sorlin-d’Arves, la fromagerie coopérative laitière de la vallée des Arves est la plus petite fromagerie de la zone d’appellation Beaufort, ce qui lui a permis de conserver un esprit authentique. Elle est composée d’une vingtaine de producteurs laitiers basés à Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Jean-d’Arves, Albiez-Montrond et Albiez-le-Jeune. Les gourmands et les curieux se feront un plaisir d’y découvrir l’histoire de ce délicieux fromage, de visiter les fermes et les caves d’affinage, ainsi qu’un espace muséographique sur le thème de la vie agricole. La tentation sera forte de rentrer à Lyon avec un petit bout de ce délicieux fromage dans vos bagages…


Bien-être en altitude

© Amplitude

Les vacances à la neige, ce n’est pas que du ski, de la glisse et des sensations fortes. C’est aussi le moment idéal pour déconnecter, faire une pause dans la frénésie quotidienne et se ressourcer au milieu des sommets enneigés. Le jacuzzi du restaurant Les Carlines, à la Toussuire, est le lieu idéal pour se détendre. Perché sur le toit-terrasse du bâtiment, à 2 225 mètres d’altitude, vous profiterez des bienfaits de l’eau chaude et de l’air pur des montagnes, avec une vue à couper le souffle sur les aiguilles d’Arves.

Séances de pédicure par de petits poissons © Corbier Tourisme

Pour aller plus loin, le Montagne Aroma, un espace bien-être à la Toussuire, promet des séances d’acupression afin de vous relaxer. Le principe est similaire à celui de l’acupuncture, mais sans les aiguilles. Plus insolite, au Corbier, un établissement propose des séances de pédicure effectuées par de petits poissons qui viennent manger les peaux mortes de vos pieds. Après une bonne journée de ski, ces derniers vous remercieront – les poissons aussi !

Plus d’informations sur : https://www.sybelles.ski/


À ne pas manquer 

• Tous les mercredis à partir du 17 décembre : marché artisanal à Saint-Jean-d’Arves
• Tous les vendredis à partir du 18 décembre : Cluedo géant depuis l’office de tourisme de la Toussuire
• Les 18 et 25 décembre, le 1er janvier et tous les dimanches du 29 janvier au 5 mars : danses traditionnelles savoyardes, front de neige de la Toussuire
• Tous les mercredis du 18 décembre au 4 janvier et du 1er au 8 mars : veillées contes à l’office de tourisme de la Toussuire
• 22 décembre : Noël aux Sybelles
• 24 décembre : conte pyrotechnique, front de neige de la Toussuire
• Tous les mercredis du 4 janvier au 22 mars : descente aux flambeaux de l’ESF
• Du 6 au 8 janvier : “Les Sybelles traces”, découverte du monoski à Saint-Sorlin-d’Arves
• Tous les mardis du 7 au 28 février : Sybelles Festi’Kids, au sommet de l’Ouillon à la Toussuire


Où loger ?

• Les Cèdres*** – 698, chemin des Prés-Plans, Saint-Sorlin-d’Arves – 04 79 59 70 21
• Auberge du Coin – Piste de l’Ormet, Domaine des Sybelles, Saint-Colomban-des-Villards – 06 26 20 86 43
• Chalet La Belle Étoile – 100, rue Sylvain-Truchet, Fontcouverte-la-Toussuire – 06 84 17 27 23


Où manger ?

• Chez Marcel & Fonsine – 113, impasse Marcel-Collet, Fontcouverte-la-Toussuire – 04 79 83 22 78
• Le Hors-Piste – Les Gentianes, Saint-Sorlin-d’Arves – 04 79 64 47 90
• Sopar Restaurant – Rue des Chasseurs-Alpins, Fontcouverte-la-Toussuire – 04 79 05 51 60


Comment s’y rendre ?

• 2 heures de voiture depuis Lyon
• En TER et TGV : 2 heures 30 de Lyon à Saint-Jean-de-Maurienne Arvan ou Saint-Avre – La Chambre (avec une correspondance à Chambéry dans les deux cas) + bus

 

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut