Crédit Daderot

Zoo de Lyon - Tête d'Or : le coût de la “forêt d'Asie” revu à la hausse

L'espace “forêts d'Asie” qui remplacera la plaine africaine en 2020 a vu son budget être augmenté de 15 %  lundi lors du conseil municipal de la ville de Lyon. 

En 2017, pour remplacer la plaine Africaine devenue vide depuis les départs médiatiques des éléphants Baby et Népal vers Monaco, la ville de Lyon avait lancé une phase d'étude pour installer un espace “forêts d'Asie” dans le zoo du parc de la Tête d'Or. Un projet d'aménagement pour un montant global de 4 160 000 euros TTC a été adopté en septembre 2018. Projet dont le prix a été largement revu à la hausse ce lundi. 

Lors du conseil municipal, les élus ont voté un financement complémentaire de 600 000 euros portant le montant total du projet à 4 760 000 euros. La ville de Lyon a justifié cette augmentation de 15 % du prix initial par “les prestations de terrassement, maçonnerie et métalleries présentes sur différents lots”. “Il s'explique à la fois par la dynamique actuelle des chantiers ‘bâtiments et infrastructures” de second semestre 2019 et 2020 sur la ville et la métropole de Lyon, mais aussi par la hausse importante des coûts du métal apparue ces derniers mois”, précise la municipalité dans sa délibération. 

Dans l'opposition Laurence Croizier a critiqué cette hausse. “Nous ne pouvons et ne devons pas nous habituer à voir des budgets de projet augmenter de 14 %, alors même que le lancement des opérations a été voté il y a peu et avant même que les travaux aient commencé”, a regretté l'élue Les indépendants.

Selon cette dernière, les arguments avancés par la ville de Lyon pour justifier le surcoût étaient “anticipables” : “la dynamique des chantiers augmentant la charge des entreprises sur la ville et la métropole de Lyon est connue depuis le début de l'année 2019 et la hausse importante des coûts du métal a commencé, quant à elle, début 2018.”

Je crois qu'il faut que chacun soit vigilant, dans les dossiers qui nous sont présents, à ne pas “vendre des illusions”. L'honnêteté et la transparence voudraient que les estimations soient les plus proches de la réalité. Le seul mérite de cette mauvaise appréciation est que'elle aura forcé chacun à l'optimisation des prestations. Enfin, je l'espère”,  a conclu l'élue centriste qui a tout de même voté la délibération. 

Ce projet de “forêts d'Asie” sera composé d'un espace couvert de 700 m2 qui proposera un climat asiatique artificiel recréé dans des conditions d'hygrométrie, de luminosité et de températures artificielles et un enclos extérieur de 3000m2. Un parcours immersif sera proposé au milieu de 25 espèces animales asiatiques. Son ouverture est prévue pour 2020. 

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
5 commentaires
  1. vieux caladois - 3 juillet 2019

    c'est pour mettre les gilets jaunes ?

  2. Georges Marchais - 3 juillet 2019

    4 millions pour planter 3 arbres !

    Et 0 euros pour rouvrir le vivarium du parc, vous savez le bâtiment avec les serpents qui est fermé depuis 20 ans!

  3. Abolition_de_la_monnaie - 3 juillet 2019

    " Ce projet de “forêts d'Asie” sera composé d'un espace couvert de 700 m2 qui proposera un climat asiatique artificiel "
    En fait, le center-parc de Roybon s'installe à Lyon, c'est ça ? 😀
    Encore un beau projet écologique...

    1. vieux caladois - 3 juillet 2019

      voir un peu série une saison au zoo sur France 4

  4. raslebol69 - 3 juillet 2019

    Ce sera superbe et dans la logique d'évolution actuelle des zoos dans le monde. Un tel projet ne peut pas être fait au rabais quoiqu'en pensent les mauvais coucheurs qui oublient que le parc de la Tête d'Or est gratuit.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut