Capture d’écran 2014-12-21 à 14.16.13

Zemmour limogé : Gollnisch (FN) prend sa défense sur I-télé

Bruno Gollnisch, député européen Front National et conseiller régional Rhône-Alpes, était l'invité politique de Claude Askolovitch sur I-Télé, ce dimanche 21 décembre, à 10h40. Il trouve "contestable" le limogeage de Zemmour de la chaine.

Invité politique de Claude Askolovitch sur I-Télé, ce dimanche 21 décembre à 10h40, Bruno Gollnisch a critiqué le limogeage d'Eric Zemmour, annoncé vendredi par I-Télé. La chaine d'information continue a en effet décidé de cesser la diffusion de l'émission du polémiste parisien, "ça se dispute", suite à ses propos envers les musulmans de France relayés par le Corrierre della Sera la semaine précédente.

"Allahu akbar" à Joué-les-Tours

Interrogé par Claude Askolovitch sur le fait-divers de Joué-les-Tours, au cours duquel "un jeune homme est entré dans un commissariat et, au cri d'Allahu akbar (Dieu est plus grand), a poignardé trois policiers. Comment éviter que la France, notre pays, ne soit pas emportée par la peur ?", l'interroge le journaliste d'I-Télé.

Bruno Gollnisch répond : "Déjà, il faut libérer la parole et cela justifie l'inquiétude d'un de vos confrères, Monsieur Zemmour, qui vient d'être évincé de cette chaine assez brutalement, ce que je trouve contestable".

"Je ne stigmatise pas toute la population issue de l'immigration, mais des communautés hétérogènes qui s'implantent sur notre territoire et vivent avec une haine féroce de la France, et ça c'est un problème" poursuit le membre du bureau politique du FN depuis 1986.

Le Pen et Alliot aussi

Dès vendredi, Marine Le Pen et Louis Alliot ont défendu Eric Zemmour contre I-Télé sur Twitter. Le vice-président du FN a même annulé sa présence dans la matinale de la chaine, le 7 janvier prochain, en réaction. Il déplore ce qu'il qualifie d'"atteinte à la liberté d'expression".

Revoir Bruno Gollnisch sur I-télé en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut