Wauquiez annonce porter plainte pour "dénonciation calomnieuse"

Après l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet pour s'assurer que la soirée de levée de fonds pour la campagne de François Fillon auprès d'expatriés français de Shanghai a laquelle était convié Laurent Wauquiez n'a pas été organisé avec l'argent du conseil régional, ce dernier annonce porter plainte contre un élu PS.

Si l'entourage de Laurent Wauquiez nous avait confié ce vendredi ne pas avoir pris d'avocat concernant l'affaire de sa levée de fonds en Chine, il semblerait que le président de région en ait tout de même sollicité un pour assigner un élu PS pour "dénonciation calomnieuse". Ce vendredi 31 mars, le président de Région a fait parvenir un communiqué dans lequel il annonce déposer plainte contre le conseiller régional grenoblois Stéphane Gemmani pour avoir "sans le moindre élément de preuve, mis en cause [son] intégrité lors d'un déplacement en Chine". Entre le 12 et le 17 février dernier, tandis que Laurent Wauquiez était en déplacement officiel en Chine pour le compte de la région, il participait à une récolte de fonds destinés à financer la campagne présidentielle de François Fillon. D'abord sommé de faire parvenir à son opposition au conseil régional "l'assurance écrite que pas un euro de la collectivité régionale [qu'il] préside n'a été dépensé pour l'organisation de cette soirée électorale", les questionnements à propos du coût et du financement de ce déplacement seront fournis par Stéphane Gemmani au procureur de Lyon et la commission nationale des comptes de campagnes sera également saisie.

"Grossière manipulation" et enquête préliminaire

"Cet élu, membre du groupe socialiste et démocrate, a organisé une grossière manipulation politicienne, en mettant en cause mon honneur et mon intégrité. Ses allégations ne reposent sur aucun élément matériel", estime Laurent Wauquiez au lendemain de l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire par Rue89Lyon. "J'ai d'ailleurs pu communiquer, dans la plus grande transparence, l'intégralité des documents attestant de la vérité. De l'aveu même de son promoteur, il est manifeste que cette action ne pourra prospérer" poursuit Laurent Wauquiez après avoir indiqué que ce rendez-vous à Shanghai avait été organisé "sur un temps privé" et que "chacun des participants [...] a d'ailleurs payé son écot et finance sa part de sorte que la question de son financement extérieur relève de la pure spéculation"."En jetant le discrédit sur l'action politique, M.Gemmani s'abaisse un peu plus restant bien éloigné des dossiers de fond portés par l'assemblée régionale et des préoccupations des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes. Sous prétexte de moraliser la vie publique, M.Gemmani inscrit le débat public à son plus bas niveau" a estimé Laurent Wauquiez pour conclure l'annonce de son dépôt de plainte.

1 commentaire
  1. FEFI - 1 avril 2017

    Pourquoi n'a-t-il pas répondu à la demande:'l'assurance écrite que pas un euro de la collectivité régionale [qu'il] préside n'a été dépensé pour l'organisation de cette soirée électorale' Comme Fillon?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut