Vessiller cantonales
© Tim Douet

Vessiller veut remplacer Bret, un maire "épuisé"

L’Autre Campagne pose son regard sur Villeurbanne pour cette dernière semaine de campagne avant le premier tour. À quatre jours du scrutin, nous recevons ce mercredi Béatrice Vessiller, conseillère générale et candidate Europe Écologie-Les Verts. Elle fustige une ville qui n'a plus de dynamique mais se montre assez floue sur une éventuelle alliance avec Jean-Paul Bret, le maire PS sortant, au second tour.

À Villeurbanne, le premier tour qui s'apparente à une primaire à gauche avec deux listes en concurrence : celle de Jean-Paul Bret, le maire PS sortant, et celle de Béatrice Vessiller, candidate des écolos. "Mon objectif, c'est de gagner. Il faut du renouvellement après 37 ans de socialisme à Villeurbanne. La ville a besoin d'une nouvelle dynamique. Depuis plusieurs années, Jean-Paul Bret ne fait plus assez pour les Villeurbannais. La ville a pris 20 000 habitants en 10 ans et il n'a pas fait une nouvelle école. On a douze places de crèches pour 100 contre 18 en moyenne sur l'agglomération. Villeurbanne est mal servie par le Grand Lyon", dénonce-t-elle.

Elle promet de remplacer la ligne C3 par un tramway et d'instaurer une nouvelle réforme des rythmes scolaires. Assez floue sur ce qu'elle pourrait faire au second tour, elle n'exclue pas de rallier Jean-Paul Bret. "Si les Villeurbannais nous ont donné beaucoup de poids ce sera plus facile de travailler avec Jean-Paul Bret. Soit les Villeurbannais gardent le maire qui est un peu épuisé par ces années de pouvoir soit ils veulent une nouvelle équipe", explique Béatrice Vessiller.

En vidéo ci-dessous, l’intégralité de notre entretien avec Béatrice Vessiller.

Jeudi 20 mars, L’Autre Campagne recevra Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne candidat pour un troisième mandat.

L’Autre Campagne, l’émission politique de Lyon Capitale consacrée aux municipales dans le Grand Lyon, à suivre sur Lyoncapitale.fr chaque jour à 14h, jusqu’au 21 mars.

8 commentaires
  1. titou - 19 mars 2014

    'Elle promet de créer une ligne C3' ... non elle promet de remplacer la ligne C3 par un tramway qui correspond beaucoup mieux à la fréquentation de la ligne (58 000 passagers par jour)

  2. fv69100 - 19 mars 2014

    Promettre un tramway tout de suite n'est ni responsable (on ne promet pas ce qui ne dépend pas de soi seulement, c'est démagogique), ni très pertinent : Un aménagement en site propre est beaucoup plus rapide, et il y a urgence !! D'autant qu'avec un bus en site propre il y a beaucoup plus d'arrêts qu'avec un tram, plus près de chacun, donc, sans avoir à faire des km à pieds ! Le tram devra arriver ensuite, dans un second temps,, mais le promettre pour l'an prochain n'est pas très sérieux...

  3. fv69100 - 19 mars 2014

    J'ajoute qu'il y aura bien une 'nouvelle équipe', puisque la liste de Jean-Paul Bret, L'Audace Ensemble compte 1/3 de renouvellement et pour le reste une majorité d'élus qui n'ont fait qu'un mandat : Juste ce qu'il faut pour être au top et transmettre leur jeune expérience aux nouveaux ! ;-)En résumé, que des arguments facilement démontables chez cette candidate très ambitieuse.

  4. Villeurbanne à gauche - 19 mars 2014

    Cette interview est un naufrage pour Béatrice Vessiller. 10 minutes pour résumer son seul projet : remplacer le maire. Elle est pourtant obligée d'avouer ses incohérences flagrantes : prétendre rassembler quand on divise, s'approprier les succès et se dédouaner de ce qui ne va pas. Une image de rénovation qui s'effondre pour ne laisser que l'ambition personnelle et la petite politique. Très instructif. Malheureusement.

  5. Epsilon - 19 mars 2014

    Les derniers amis de JPB sont venus poster leur fiel...Ne perdez plus votre temps, personne ne lit les commentaires...Par contre, y'a du monde dans la rue, et ce monde-là dit beaucoup de choses à propos du bilan du maire...

  6. Frédéric Vermeulin - 19 mars 2014

    Cette vieille habitude qui condiste à parler à la place des gens 'dans la rue' ! Évidemment, il est toujours aussi facile d'en trouver pour dire l'inverse (plus facile, d'ailleurs). La seule véritable expression, c'est le vote. C'est ridicule, de brandir ce genre d'argument. Nous avons connu ça à chaque élection (et les résultats ont parlé ensuite). Enfin, si ça vous amuse...

  7. Epsilon - 20 mars 2014

    Franchement, vous êtes drôle avec vos truismes,que vous parvenez à contredire dans la même phrase! Toutes les opinions sont entendues, qui prétend le contraire? Mais vous semblez échaudé qu'on puisse simplement évoquer l'existence de Villeurbannais mécontents, et qui l'expriment. Si le bilan du maire est si génial que ça, pourquoi retrouve-t-on tant d'anciens alliés sur d'autres listes? Pourquoi toutes ces défections chez les militants? Merci d'être sincère et de ne pas répondre 'y'en a partout'

  8. Frédéric Vermeulin - 20 mars 2014

    'Toutes' ces défections ? Deux sur 400 ? Encore une fois, seuls les votes comptent. Ne soyez pas trop arrogants, attendez les résultats !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut