POURRAIT BASCULER

Vaulx-en-Velin, la fin du bastion communiste

Ce dimanche soir, les yeux seront rivés sur le nouvel équilibre politique de la communauté urbaine. La prochaine assemblée devrait être plus à droite, conséquence de changements de majorité dans plusieurs villes de l'agglomération. Au point de faire basculer le Grand Lyon ? Lyon Capitale revient sur les villes clefs de l’agglomération. Le cas de Vaulx-en-Velin.

La bascule pourrait être interne à la gauche. L'UMP (16,95 %) n'arrive toujours pas à exister dans ce fief historique du PCF. En revanche, les communistes pourraient perdre la ville. Après une première tentative en 2008, Hélène Geoffroy, la député PS de la circonscription, pourrait réussir à faire tomber le bastion. Elle a viré légèrement en tête au premier tour (27,08 % contre 26,10 % pour le sortant Front de Gauche Bernard Genin). Les deux favoris du scrutin ont chacun engrangé un soutien lors de l'entre-deux tours. Et là encore Hélène Geoffroy a pris l'avantage en s'alliant à Stéphane Bertin (16,8 %) quand Bernard Genin a fusionné avec Nordine Gasmi (10,5 %). Durant l'entre-deux tours, le maire sortant communiste a aussi perdu le soutien des écologistes qui lui reprochent de s'être allier à Nordine Gasmi.

à lire également
bouchon trafic urbain
Plusieurs députés du Rhône ont déposé un amendement pour rendre possible la mise en place de péages de transit dans les villes de plus de 100 000 habitants. Un projet contesté par les élus Les Républicains du Grand Lyon qui y voient “une condamnation morale et une taxation des automobilistes”.
1 commentaire
  1. olsoie - 29 mars 2014

    Allez là on y croit. Votez Geoffroy et Bertin pour un vrai changement dans le bon sens du terme. Un urbanisme équilibré. Des finances assainies et une gourvernance repensée et transparente. Priorité a l'éducation.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut