Brissy-Queyranne
©Tim Douet

Travail au noir à Bron : “Inadmissible” pour Brissy-Queyranne

Élisabeth Brissy-Queyranne s’est indignée de la situation des travailleurs au noir sur des chantiers de BTP à Bron. Elle dénonce le “manque de vigilance” de la maire de Bron.

La conseillère municipale (PS) de Bron s’insurge contre la situation des travailleurs au noir sur des chantiers de BTP dans la commune. "Ne rien faire, ne parler de rien, telle est la ligne de conduite du maire et de son équipe. Où est la gauche, face à l’exploitation et la détresse humaine ?" s’interroge Elisabeth Brissy-Queyranne dans un communiqué.

Pour elle, le "manque de vigilance" d’Annie Guillemot, maire PS de Bron – avec qui elle est en froid depuis de nombreuses années –, est "ahurissant, surtout quand on brigue un mandat national", précise-t-elle.

Annie Guillemot est en effet 2e sur la liste de Gérard Collomb pour les élections sénatoriales qui ont lieu le 28 septembre prochain.

à lire également
Bâtiment squat villeurbanne
Samedi 23 juin, le collectif Amphi Z Lyon organise une grande fête culturelle dans l’enceinte de la cour dès 10h, rue Baudin à Villeurbanne.  Depuis novembre 2017, un collectif d’étudiants de l’Université de Lyon 2 héberge des personnes expulsées de la Plateforme de la Part-Dieu. Après avoir ouvert l’Amphi C à Bron, ils ont dû […]
4 commentaires
  1. patriceB - 19 septembre 2014

    Mme Brissy n'est plus membre du PS comme indiqué dans votre article (il me semble...). Aux dernières municipales, la préfecture l'a classée 'divers gauche'.

  2. Marc et Sophie - 19 septembre 2014

    Oups !! Juste une petite erreur madame Queyranne, le squat se situe à Villeurbanne et oui. C'est ça quand on ne connaît pas bien Bron. Il faut suivre l'actualité, le squat sur Bron a été fait évacué en 2012. D'ailleurs même la photo sur le progrès où apparait votre ex co-listier est sur Villeurbanne.

  3. catherine - 19 septembre 2014

    Madame Queyranne continue son acharnement sur madame Guillemot hors les brondillants ont choisies. Nous ne sommes pas dans les dictatures où l'on essaye de s'imposer par force par ce que votre père ou votre mari ont diriger. Respectez ce choix svp et restez digne.

  4. nadia G - 19 septembre 2014

    Effectivement après avoir perdu tous ses procès, élection, recours...il ne lui reste plus que les sénatoriales de madame Guillemot à essayer de faire perdre. Mais je crois qu'elle va encore se prendre une claque phénoménale. Le pire est que si elle continue sur ce chemin, elle va finir par faire perdre son mari en 2015.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut