Thierry philip©TD
Tim Douet

Thierry Philip (PS) entrevoit un "printemps français"

Pas une révolution à la Tunisienne ou à l'Egyptienne. Simplement le retour des beaux jours et d'un brin d'optimisme. Sur son blog, le maire du 3e arrondissement voit la sortie "d'une période pas vraiment froide, plutôt grise, pluvieuse, parfois orageuse, mais jamais vraiment enthousiasmante". Poursuivant son analyse météorologique, le socialiste constate que "depuis plusieurs jours, les rayons de soleil semblent reprendre le dessus". Et la clémence du temps va de concert avec l'éclaircie de notre économie et de notre moral collectif.

A l'appui, l'élu cite l'accueil de François Holllande aux Etats-unis "comme probablement jamais un autre président français n'avait été réçu". C'est la croissance qui "s'est réveillée au 4e trimestre", les exilés fiscaux qui rappliquent. C'est enfin la fameuse inversion de la courbe du chômage dont Thierry Philip est "certain" qu'elle va arriver.

à lire également
Marion Maréchal-Le Pen, aux Assises du FN, en février 2017, à Lyon © Tim Douet
La bataille fait actuellement rage à Lyon pour les élections municipales, en mars 2020. Mais quid de Marion Maréchal, l’ancienne députée du Vaucluse, désormais directrice d’une école privée d’enseignement supérieur, l’Issep, à Confluence (Lyon 2e) ?
1 commentaire
  1. kaoetic - 24 février 2014

    Quel visionnaire ! Effectivement le printemps français c'est le 20 mars 2014 ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut