Sondage : Wauquiez en ballotage légèrement favorable

Alors que la campagne de premier tour des élections régionales s’achève, Lyon Capitale, en partenariat avec Sud Radio, publie un sondage Ifop-Fiducial sur les intentions de vote. Dans la dernière ligne droite, Laurent Wauquiez repasse en tête. Le FN confirme aussi sa lente progression.

À 36 heures de l'ouverture des bureaux de vote, Lyon Capitale publie ce vendredi le dernier sondage avant le premier tour des élections régionales. Et l'issue du scrutin reste toujours aussi indécise. Après plusieurs semaines d'égalité avec Jean-Jack Queyranne (PS), Laurent Wauquiez (LR) reprend les devants dans la dernière ligne droite.

Wauquiez largement en tête au premier tour

Au premier tour, le candidat de la droite et du centre arriverait largement en tête : 31 %. Le FN suit avec 27 % d'intentions de vote. Jean-Jack Queyranne obtiendrait lui 24 % des suffrages. Des trois candidats, seul le frontiste Christophe Boudot progresse (+2 %) par rapport à la précédente enquête d'opinion Ifop-Fiducial en Auvergne-Rhône-Alpes. Jean-Jack Queyranne et Laurent Wauquiez perdent un point chacun. La liste Le Rassemblement (EELV et PG) menée par Jean-Charles Kohlhaas ne serait pas en capacité de se maintenir au second tour : 7,5 % (-1,5 %).

2e tour toujours très incertain

Si le bloc gauche représente au soir du premier tour la plus grosse réserve de voix (autour de 37 %), il est en net recul par rapport au mois d'octobre (-4 %). Dans ce contexte post-attentats de Paris, la gauche semble en difficulté. Jean-Jack Queyranne fait les frais du recul du bloc gauche alors même que le report de voix des électeurs du Rassemblement et des communistes vers une liste d'union qu'il mènerait au second tour n'a jamais été aussi bon (81 %). Sans faire le plein, Jean-Jack Queyranne n'est pas en mesure de battre Laurent Wauquiez. L'actuel président PS de la région Rhône-Alpes se retrouve donc en ballottage défavorable face à Laurent Wauquiez, qui a repris depuis quelques jours une légère avance.

Le député-maire du Puy-en-Velay gagnerait donc, d'après cette enquête Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio, la région Auvergne-Rhône-Alpes. 36 % des personnes sondées déclarent vouloir voter pour lui contre 35 % pour Jean-Jack Queyranne. Mais, les marges d'erreur étant de 3 %, l'issue du scrutin reste très incertaine. Pour Laurent Wauquiez la difficulté du second tour réside dans son absence de réserve de voix et une triangulaire avec un FN très haut. Seuls 7 % des électeurs frontistes se reportent sur sa candidature entre les deux tours.

Le FN a gagné 5 points depuis septembre

L'autre grand enseignement de cette enquête d'opinion réside dans la confirmation de la progression du FN sur les dernières semaines de la campagne. Au second tour, Christophe Boudot est désormais crédité de 29 % d'intentions de vote. Depuis le premier sondage Ifop-Fiducial en Auvergne-Rhône-Alpes, réalisé mi-septembre, la liste FN a progressé de 5 points. Au premier comme au second tour.

1 commentaire
  1. YVAN - mar 8 Déc 15 à 11 h 05

    La ' garantie' d'une région Auvergne-Rhône-Alpes 'démocratique'sera-t-elle proposée par M. WAUQUIEZ?! M.Wauquiez a signé un 'engagement public' visible sur https://leclicfrance2015.wordpress.com/auvergne-engagement-lr-udi/ ,prenant l'engagement 'organiser systématiquement toute consultation demandée par 10% des inscrits et de suivre si la OUI a plus de voix que sa liste.MAIS très curieusement cet engagement public n'a pas été inscrit dans sa profession de foi. Et à notre connaissance il n'en a jamais parlé dans les médias qui eux ne lui ont pas posé la question. Si son engagement reste toujours confidentiel les électeurs pourront rester chez eux car le PS et le FN ont refusé de s'engager à rendre la parole aux électeurs . Ils veulent des chèques en blanc pour 6 ans! Alors STOP

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut