Régis Juanico : “Éric Woerth a menti”

À l’Assemblée nationale, Régis Juanico, député socialiste de la Loire et trésorier du PS, est l’un des plus virulents envers Éric Woerth. “Depuis le début, Éric Woerth a menti dans cette affaire (...) il nous a dit qu’il ne connaissait rien des finances de Mme Bettencourt alors qu’elle a reçu un chèque de l’administration fiscale de trente millions d’euros au titre du bouclier fiscal”, attaque le député socialiste de Saint-Étienne. Régis Juanico dénonce aussi le conflit d’intérêt du ministre du travail qui est aussi trésorier de l’UMP. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Laurent Wauquiez au 20H de France 2 le 16/04/18
Laurent Wauquiez était l'invité du 20h de France 2 ce lundi. Le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a réagi à l'interview d'Emmanuel Macron en critiquant sa stratégie en Syrie et sa politique à destination des retraités.
5 commentaires
  1. Grand Lyonnais - 8 juillet 2010
  2. lyonnais - 8 juillet 2010

    @Grand Lyonnais, pauvre de vous si vous ne voulez pas enttendre des 'menteurs', partez vite sur la lune apparamment là-bas vous y dormirez tranquille.

  3. Grand Lyonnais - 9 juillet 2010

    J'aime bien les menteurs pkoi tu crois que j'échange avec Toi LyonnaisThalassa

  4. Martin de Givors - 11 juillet 2010

    Plutôt que d'éxonérer à priori les personnes mises en cause, en nomant, par exemple, un juge d'istruction indépendant ainsi qu'une commission d'enquête parlementaire, les responsables du pays favorisent un déchainement haineux qui transgresse les règles de notre démocratie au cœur de laquelle le droit à l'information est sacré. Que dissimulent la violence des mots et l'outrance des invectives ?Cette attitude inquiète d'autant plus qu'elle révèle le modèle de société dont certains rêvent : une presse silencieuse, des journalistes passifs face à un monde dominé par l'argent et les connivences.Si au moins cette affaire politico-financière du triptyque 'SARKOLAND' c'est à dire BETTENCOURT-WOERTH-UMP était la dernière, et que cesse enfin toutes ces crapuleries mafieuses entre des élus et le monde des affairistes Milliardaires, Alors oui, le travail et la pugnacité des journalistes de Médiapart serait enfin justement récompensé...Hélas, j'en doute, car lorsque les lampions de cette ténébreuse actualité seront éteints, sous une forme ou une autre tout recommencera.Il est évident que dans tous les cas de figure, seule une presse objective, indépendante et totalement libre qui peut agir, telle une épée sur la tête de Damoclès, reste l'ultime obstacle contre toutes les tentations, dérives ou pratiques politico-mafieuses d'où qu'elles viennent... Dont acte...Il y va de la survie de notre démocratie, si tant est que l'on peut encore parler de démocratie, mais au vu de ces affaires plutôt de 'démocratouille'.

  5. Sans cheveux - 12 juillet 2010

    'Les conditions d’embauche de ma femme sont transparentes. Il y a une sorte de folie collective, la chaleur sans doute.'Woerth à propos de l'affaire, il y a deux jours à peine...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut