Pièce

Nouveau cours Zola à Villeurbanne : le projet définitif

130610-Vue MLISmail5 ()

VISUELS - C'est au 2e semestre 2014 que le plus grand chantier de la décennie commence pour Villeurbanne. L'artère principale passera de 2X2 à 2X1 voies. Premier tronçon traité : rue Baratin/avenue Lherminier.

Ce mardi à 18h30, l'Hôtel de Ville de Villeurbanne va accueillir une réunion où sera présenté le projet définitif d'aménagement du cours Emile-Zola. Après trois ans de concertation, les dernières esquisses seront montrées à tous ceux qui ont participé aux ateliers participatifs.

Rubancours Emile Zola ()

C'est après les municipales, au 2e semestre 2014, que le plus grand chantier qu'ait connu Villeurbanne depuis des décennies sera lancé. En six ans, l'artère principale de la ville qui voit défiler 24 000 véhicules/jour passera de 2X2 à 2X1 voies, offrant une large place aux déplacements piétons et au végétal. D'après les estimations, le trafic routier diminuera de 30 à 35 %. Et le cours ne conservera que 40 à 50 % des stationnements actuels. Place nette est faite aux trottoirs, larges de 3 mètres de chaque côté. Et à un nouvel espace : le ruban, composé de la piste cyclable (1,70 mètre) et d'une bande technique (2 mètres). C'est sur elle que sera disposé le mobilier urbain qui entrave aujourd'hui la bonne marche des piétons : bancs, lampadaires, panneaux, arbres, bacs à fleurs, terrasses et surtout stationnements. "Sur le premier tronçon, nous allons passer de 80 à 250 arbres", compte Didier Vullierme, adjoint au maire en charge de la voirie.

A terme, la municipalité espère un gros report sur les transports en commun, notamment le métro A. Mais sans doute les axes secondaires vont gagner en circulation : la rue Francis de Pressensé, la route de Genas ou encore le périphérique et le boulevard Stalingrad. "Nous avons pour objectif que la part du vélo passera à 5 voire 7 % des déplacements", ajoute Didier Vullierme.

Capture d’écran 2013-06-28 à 15.29.51 ()

A un an des premiers coups de pioche, la municipalité prépare le chantier. Il sera séquencé en trois tranches. D'abord, le tronçon rue Pierre Baratin/avenue Commandant Lherminier (plan ci-dessus), qui durera entre 18 et 24 mois. Le chantier partira des deux extrémités. "On va essayer de conserver au moins une voie de circulation durant les travaux, sauf les deux ou trois jours durant lesquels sera posé l'enrobé", précise l'adjoint au maire. Deux espaces publics seront mis en valeur : la place de Cusset (voir ci-dessous) et le parvis de la maison du livre, de l'image et du son (voir en haut de page).

Pièce ()

Lire aussi : "Cours Emile Zola : fin de règne pour la voiture"

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut