Nora Berra
© tim douet

Nora Berra vole au secours de Copé sur la laïcité

Retenue ce mardi au Sénat, la secrétaire d'Etat à la Santé a couché par écrit ses propositions au secrétaire général de l'UMP, défendant l'organisation d'un débat sur la laïcité. Elle prône la construction de mosquées, la mixité dans les équipements sportifs et s'oppose aux prières sur la voie publiques. Fait rare : elle expose sa propre foi.

Nora Berra a sans doute manqué à Jean-François Copé, lors de son débat sur la laïcité de ce mardi. Pas seulement parce que les journalistes étaient presque plus nombreux que les participants. Mais aussi parce que les musulmans dans la salle faisaient défaut. Seulement voilà, la secrétaire d'Etat à la Santé était retenue au Sénat où elle animait le débat sur la bioéthique. Mais en bon soldat, elle a adressé une note au secrétaire général de l'UMP. Huit pages dans lesquelles elle détaille ses propositions. Le 17 mars dernier, elle s'était déjà portée au secours de Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, qui avait déclaré que "les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux".

Cette fois, elle défend avec force le débat sur la laïcité. "Aucun débat ne doit être tabou", lance-t-elle dans sa missive. Elle enjoint même les musulmans de France de "participer aux échanges qui suivront", même si elle reconnaît que nombre d'entre eux ont pu percevoir une volonté de "stigmatisation". La ministre invite l'Islam à embrasser un processus de "sécularisation", voyant dans l'instauration du conseil français du culte musulman une première étape.

Pour l'usage de l'arabe dans les offices

Nora Berra décline ensuite ses propositions. Elle y soutient la construction de mosquées, conformément à l'une des mesures préconisées par l'UMP qui souhaite favoriser les baux emphytéotiques et généraliser le recours aux garanties d'emprunt par les collectivités locales. Elle défend l'usage de la langue arabe durant les offices, "car elle a une valeur culturelle qu'il nous faut respecter". "Un certain nombre de nos concitoyens âgés ne seraient de surcroît plus en mesure d'exercer librement leur culte si la langue arabe devait être proscrite à court terme". Cette position diverge du point de vue de Jean-François Copé qui défendait les prières en français dans les mosquées en février dernier, même si l'idée a été abandonnée depuis.

Qu'on ne s'y trompe pas, Nora Berra est bien membre du gouvernement et elle s'oppose aux prières sur la voie publique, tout comme elle sacralise la mixité dans les établissements scolaires ou dans les installations sportives - interdisant par exemple des cours de natation spécifiques aux femmes. Elle plaide pour que l'Etat soit en droit de "s'assurer que les prêtres (terme générique, ndlr) maîtrisent correctement la langue française et qu'ils ont suivi avec succès un cycle d'éducation civique sur les valeurs de la République, la laïcité et la connaissance des institutions", rejoignant là aussi l'UMP. C'est sur l'hôpital que la secrétaire d'Etat développe un point de vue plus précis.

Plusieurs élus et médecins relatent des situations conflictuelles où certaines femmes refusent d'être soignées, aux urgences, par des professionnels de santé masculins. Nora Berra rappelle que "la liberté de choix d'un médecin est un principe qui existe déjà". Mais aux urgences, nuance-t-elle, "cette liberté de choix doit s'effacer au profit de la préservation de la vie ou de la limitation d'une situation grave". "Tout acte visant à soustraire une femme musulmane d'une prise prise en compte médicale par un médecin de sexe opposé doit être considéré comme une circonstance aggravante car la patiente est en état de faiblesse avérée dans ce cas", ajoute-t-elle, comminatoire.

Plus que ses propositions, globalement dans la droite ligne de son parti, c'est l'introduction de l'exposé de la ministre qui retient l'attention. Bien que d'ordinaire pudique, la Lyonnaise y dit sa fierté d'être française et aussi celle "d'être une femme libre et musulmane qui a le bonheur d'avoir été élevée dans une confession lumineuse, au très haut degré de spiritualité et prônant la tolérance comme l'une de ses vertus cardinales".

2 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 6 avril 2011

    En termes de communication superbe contre feux !Contre feux qui calmera probablement les médias, certainement pas les nautes, face à ses propos discriminatoire envers les homosexuels.Reste cette phrase: 'd'être une femme libre et musulmane qui a le bonheur d'avoir été élevée dans une confession lumineuse, au très haut degré de spiritualité et prônant la tolérance comme l'une de ses vertus cardinales'.A l'évidence, elle a du sécher les cours sur la tolérance...

  2. Daemon - 6 avril 2011

    @yvandelyon....tu as du louper un épisode toi, renseignes toi car répéter des arguements rédicgés à la hâte comme tu le fais n'apporte pas grand chose au débat ..désolé pour toi

  3. FredericLyon - 7 avril 2011

    Beaucoup de français souffrent des attaques incessantes contre la laïcité à l'école, à l'hopital, à la piscine, dans l'entreprise, dans la rue. Beaucoup de français souffrent aussi de ne plus reconnaître leur pays, submergé par des vagues migratoires de plus en plus massives. Beaucoup de français souffrent de voir leur mode de vie et leur culture attaqués en permanence par des revendications communautaristes de plus en plus nombreuses et agressives. Les thèmes les plus urgents pour notre pays sont bien l'immigration et un de ses nombreux corollaires, l'islamisation à marche forcée de notre société. Selon certains démographes, la population extra-européenne deviendra majoritaire à l'horizon 2050, et c'est déjà le cas dans des territoires entiers de la République... Il devient urgent de se saisir de ce débat, et de ne pas se laisser enfumer par les arguments de la gauche nous expliquant que les vrais problèmes sont économiques. L'économie est changeante, conjoncturelle et fluctuante; la politique d'immigration, elle, aura des conséquences pour des générations, peut etre meme de manière irrémédiable.

  4. Yvan, de Lyon - 7 avril 2011

    Votre commentaire, 'dameon' est le commentaire le plus pertinent qu'il m'ai été donné de lire depuis...Avant de venir critiquer, d'une façon stérile et imbécile, réfléchissez pour apporter votre point de vue. Si toutefois vous êtes en mesure d'en avoir un !Triste papymojo, qui fait vraiment avancer le schmilblick.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut