Pierre Bérat
© Tim Douet

Lyon : LR dénonce une élection “faux-semblant” à la mairie du 3e

Après l’élection de Catherine Panassier à la tête de la mairie du 3e arrondissement de Lyon, le représentant LR a regretté que les habitants du quartier n’aient pas été consultés.

Catherine Panassier (MoDem) aurait-elle réveillé l’opposition dans sa mairie ? Après son élection à la tête du 3e arrondissement, le conseiller municipal Les Républicains Pierre Bérat a prévenu la nouvelle élue que l’opposition resterait présente et suivrait son action "dossier par dossier". S’il a salué le maire sortant, Thierry Philip (PS), en rappelant son "respect de l’opposition dans son comportement et dans sa façon de [la] considérer", Pierre Bérat a déclaré ne pas partager le bilan globalement positif dressé par le désormais ancien maire dans son discours de félicitations adressé à la nouvelle élue. "Les choses ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui si nous avions été à la tête de cette mairie", a déclaré l'élu LR avant de dénoncer une élection "faux-semblant". Selon lui, la quasi-unanimité des voix (les deux candidats de l’opposition ont comptabilisé un vote chacun) s’explique "par la nécessité de se partager les postes d’adjoints" suite à l’élection de la nouvelle maire. La liste des adjoints de Catherine Panassier a d’ailleurs remporté le scrutin avec 28 voix sur les 31 exprimées. Aucune autre liste ne s’est présentée pour cette deuxième élection, qui s’est tenue au cours de la même séance.

Un vote avec les habitants du 3e arrondissement

"Il aurait fallu retourner aux urnes avec les habitants du 3e. Cela aurait été une meilleure solution pour clarifier la situation politique sur les deux ans qu’il reste [avant les prochaines élections municipales, prévues en 2020, NdlR]", a poursuivi Pierre Bérat, faisant ainsi allusion à la diversité des partis politiques dont sont issus les élus de la nouvelle mairie.

Sans résister à la tentation de les invectiver de "Puy-du-Fou des gauches du 3e", le représentant LR les a ensuite interpellés en leur demandant comment ils entendent agir sur plusieurs thématiques phares dans l’arrondissement, notamment l’accueil des migrants. "Êtes-vous sur la position de Gérard Collomb ou bien êtes-vous pour une très large ouverture qui encourage les phénomènes migratoires ? […] Entre vous, vous n’êtes pas d’accord", a lancé Pierre Bérat aux élus réunis à la mairie, avant de rendre le micro.

à lire également
Laurent Wauquiez
Lors du conseil national des Républicains sur l’Europe qui se tenait ce samedi à Menton dans les Alpes-Maritimes, Laurent Wauquiez s’est exercé à unir les membres de sa famille politique en dépit des divisions internes. Dans l’enceinte du palais de l’Europe à Menton (Alpes-Maritimes),où se tenait le conseil national Les Républicains sur l’Europe, Laurent Wauquiez […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut