Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, lors de sa visite du restaurant inter administratif de Lyon (RIL) © Sofian Choumane

Lyon : l’emploi, un vecteur d’intégration des personnes handicapées 

Vendredi 1er mars, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées était à Lyon pour faire un point sur les actions du département concernant l’insertion professionnelle des handicapés.

La journée a commencé par une visite du restaurant inter administratif de Lyon (RIL). Cet établissement accueille des travailleurs d’Esat (établissement et service d’aide par le travail), pour intégrer les personnes en situation de handicap au milieu professionnel. Comme un tremplin, le RIL s’investit dans l’insertion professionnelle et sociale des travailleurs dont la capacité de travail est inférieure à un tiers de la capacité d’une personne valide. “C’est un lieu de responsabilité sociale solidaire, à travers ces pratiques professionnelles, car il a embauché des travailleurs handicapés, psychiques, bien accompagnés par une association qui s’appelle Messidor”, déclare Sophie Cluzel. 

Accompagnée de Christophe Itier, haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, la secrétaire d’État a profité de cette visite pour discuter avec les salariés de cet établissement. 

Des enjeux importants 

Il faut qu’on accompagne les publics qui sont les plus éloignés de l’emploi, y compris les personnes, en situation de handicap donc on se met en ordre de marche pour généraliser cette dynamique. Il faut vraiment qu’on s’y mette, 500 000 personnes au chômage qui sont faiblement qualifiées”, explique la secrétaire d’État. Les enjeux aujourd’hui sont réels. L’accès à l’emploi pour les personnes handicapées reste à améliorer. Il y avait, 513 505 demandeurs d’emploi handicapés fin 2018, une augmentation de 4,7 % en un an d’après l’Agefiph. À noter que le secteur public embauche peu de personnes en situation de handicap. Seulement 22 % des 938 000 personnes handicapées en emploi travaillent dans le domaine public contre 70 % dans le secteur privé.

1 commentaire
  1. jol - 5 mars 2019

    Le secteur public a pourtant un taux d'emploi de personens handicapées supérieur au privé.
    Peut etre que ramener les embauches des 2 secteurs à la proportion de personnes travaillant en France dans le public et le privé serait plus juste ......

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut